Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Afrique du Sud: la lutte de classes

La multinationale minière, Anglo American Platinum (Amplats), premier producteur mondial de platine, tente par tous les moyens de briser la grève des 28 000 mineurs qui luttent depuis 3 semaines pour de meilleurs salaires Après avoir licencié 12 000 d’entre eux pour grève illégale, 500 autres sont à leur tour menacés de licenciements pour avoir fait grève et le 4 octobre, un dirigeant syndicaliste était assassiné chez lui. 7 personnes ont été tuées dans des affrontements avec la police. 10 personnes ont été tuées lors de la fusillade de la mine de Marikana et 23 arrêtées le 16 août dernier, près de Johannesburg, où 34 mineurs ont péri, dix autres personnes avaient été tuées, 234 avaient été arrêtées cette répression a suscité une immense vague d’indignation. Les grévistes abattus froidement par la police nous renvoient à l’époque de l’apartheid, du massacre de Sharpeville, des émeutes de Soweto. « Communistes» condamne sans réserve cette attaque brutale et meurtrière de l’Etat Sud-Africain contre les mineurs en grève qui sont de plus en plus déterminés. Ils sont rejoints dans leur lutte par les transporteurs routiers qui exigent, eux aussi, des hausses de salaires. Actuellement environ 100 000 personnes, mineurs et transporteurs routiers sont en grève en Afrique du Sud. La répression policière et patronale ne peut mettre en échec ce puissant mouvement revendicatif.

Le mécontentement ne cesse de croître dans le pays, toutes les menaces, la répression, les licenciements n’ont fait que renforcer la détermination des travailleurs. La revendication en faveur de la nationalisation des mines gagne du terrain. A ce jour, 40 % de la population vit avec moins de 2,5 dollars par jour. Nous apportons notre soutien aux grévistes dans leur lutte pour un salaire décent et pour la nationalisation des mines, premier pas vers la nationalisation des grands leviers de l’économie. C’était pourtant la politique de la « Charte de Liberté » de l’ANC mais ses dirigeants collaborent et plient les genoux devant les grandes multinationales.

Avec la lutte, un grand changement peut s’ouvrir.

Indonésie: Vague de grèves

Mercredi dernier, plus de 200.000 ouvriers manifestaient dans les rues de Djakarta.

Deux millions d’ouvriers indonésiens de 700 entreprises étaient en grève dans tout le pays. Ils réclamaient une hausse des salaires et la suppression des contrats d’embauche de travailleurs intérimaires. Les travailleurs indonésiens montrent qu’ils ne veulent plus se laisser exploiter.

Tunisie: les travailleurs de Sidi Bouzid en grève

Le Premier ministre tunisien a procédé sous la pression au changement du gouverneur de la région de Sidi Bouzid, mais pas au changement de politique. Berceau des luttes tunisiennes, la situation sociale n’a pas changé en Tunisie, les chômeurs réclament du travail, la réponse des dirigeants reste la répression. A la suite de l’interpellation de dizaines de manifestants, la population de la région, a répondu par la grève générale samedi dernier. Le mouvement s’étend, à leur tour les enseignants de la région sont en grève illimité à partir de lundi. Tout cela vient s’ajouter à une longue liste des grèves dans le pays : les conducteurs de train, les journalistes, les travailleurs de la ville de Tataouine, etc.

Grèce: la mobilisation se poursuit

Les initiatives de mobilisation contre le gouvernement et sa politique se multiplient. Le 3 octobre, 500 ouvriers des chantiers navals de Skaramangas ont assiégé le ministère de la Défense. Ils réclamaient le paiement de leur salaire, impayés depuis 6 mois. Dans d’autres secteurs, les travailleurs du métro et des tramways ont décidé 48h de grève avec pour objectif la coordination des luttes.

Portugal: les manifestants font reculer le gouvernement

Le Premier ministre portugais, prévoyait que les cotisations sociales des salariés passeraient de 11 à 18 %, tandis que celles des patrons diminueraient. La réponse de la population ne s’est pas fait attendre: des centaines de milliers de manifestants ont protesté dans tout le pays en descendant dans la rue. Les nouvelles manifestations ont obligé le gouvernement à revoir sa copie en annulant les augmentations de cotisations prévues. Au Portugal comme partout il n’y a que la lutte pour faire annuler les mesures d’austérités, les plans de licenciements décidés par le capital avec l’aval du gouvernement.

Source : "site Communistes"

 

Commenter cet article

Henri 14/10/2012 19:39


en Afrique du Sud, la COSATU a rejoint la FSM; maintenat, il faut que la triple alliance ANC-COSATU-PC sud africain retrouve le chemin de la lutte de classes plutôt que celui de la gestion
sociale démocrate et soutienne les mouvements de grève.


Henri

cotty 14/10/2012 17:52


VIVE LA LUTTE DE LA CLASSE OUVRIERE ELLE NOUS MONTRE L'EXEMPLE!!!