Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel LeDiablo

allemagne-carte1

Malgré un score élevé, 41,5% lors des élections législatives du 22 septembre, la CDU d’Angela Merkel n’a pas la majorité au Parlement. Elle doit constituer une coalition pour gouverner.

 

Sans aucune hésitation, elle a proposé aux Socialistes (SPD) de gouverner avec elle.

 

 

Le SPD est  prêt. Les 250 délégués réunis en mini congrès vendredi 27 ont dit oui.

 

Ce n’est pas une nouveauté ni une surprise. La droite et les socialistes ont déjà gouverné ensemble entre 2005 et 2009. A. Merkel a d’ailleurs répété tout au long de sa campagne qu’elle avait « bien travaillé » avec le SPD. Ils ont en effet pris ensemble des décisions importantes qui ont baissé les salaires et le coût du travail. Comme: la retraite à 67 ans, la hausse de la TVA de 3%, l’allongement de la durée du chômage partiel mais…la compétitivité des entreprises s’en trouve mieux, les profits des groupes capitalistes progressent.

 

 

Le « modèle allemand » cité en exemple c’est  7 ,8 millions de travailleurs qui exercent un mini-job à 450 euros par mois, que les chômeurs ne sont indemnisés que la première année, que 15,8% de la population est au dessous du seuil de pauvreté…

 

 

La CDU et le SPD sont ensemble sur la même longueur d’onde sur l’Europe capitaliste.

 

 

Denis Kessler, un des dirigeants du MEDEF français, souligne dans le journal « Les Echos » à propos d’A. Merkel : « son modèle est conforté, elle va poursuivre sa politique rigoriste ».

 

 

Rappelons qu’A Merkel a succédé  au socialiste  G. Schroeder et  qu’elle a poursuivi exactement la même politique.

 

En Allemagne comme ailleurs, Droite et Socialistes sont  tous deux au service du capital, contre le peuple.

 

Hollande a été le premier chef d’Etat à féliciter A. Merkel pour son succès aux élections. Hasard ?

 

Normal. Lui même poursuit la même politique que Sarkozy en l’accélérant comme l’exige le capital.

 

« La précarité, les mini-jobs, cette  situation  crée des tensions en Allemagne » écrit le journal « Le Parisien ». Avec cette politique elles grandiront vite.

 

Le seul obstacle aux prétentions du capital et à son gouvernement droite-socialistes en Allemagne est, comme en France  où socialistes ont succédé à la droite, les luttes que les salariés, le peuple tout entier, dresseront contre cette politique.

 

 

Source:
http://www.sitecommunistes.org/

Commenter cet article