Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

allemagne-carte

Quelques jours après la catastrophe ferroviaire en Espagne, les chemins de fer allemands sont fortement critiqués, depuis mercredi, pour avoir réduit la desserte de la région de Mayence par manque de personnel. Le ministre des transports, Peter Ramsauer a lui-même sommé, vendredi, la direction de la Deutsche Bahn (DB) « de trouver toutes les solutions possibles pour rétablir un trafic normal », comme, par exemple « rappeler au travail des salariés en vacances ».

 

 

La DB avait annoncé, à partir du 12 août, la réduction de la desserte régionale autour de Mayence et le détournement de nombreux trains de grande ligne vers d’autres gares. Déjà, dans cette ville, des trains avaient été régulièrement annulés depuis le week-end dernier, et le trafic régional limité le soir et la nuit.

 

 

Selon le responsable du plus grand syndicat des cheminots (EVG), Alexander Kirchner, le chaos de Mayence était prévisible : « Quand on nous dit que le cas de Mayence a lieu à cause des congés et des maladies, ce sont des excuses ». Le syndicat estime qu’il manque près de 1 000 salariés dans le secteur des chefs de sécurité. C’est justement dans ce secteur des chefs de sécurité, qui gèrent le trafic, qu’il y a pénurie à Mayence.

 

Le chef du personnel de la Deutsche Bahn, Ulrich Weber, se défend de ces accusations : « Les années précédentes, nous avons engagé et formé dans toute l’Allemagne des dizaines de milliers de salariés », a-t-il dit dans un communiqué.

 

Source: POI  

 

Commenter cet article