Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Les communistes palestiniens (PPP) lancent un appel à la solidarité avec Gaza et pour la reconnaissance de l'Etat palestinien à l'ONU

PPP.gif

Communiqué du Parti du peuple palestinien ( PPP )

 

Chers camarades,

 

comme vous le savez, ce 29 novembre 2012, journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, il y aura un vote aux Nations unies pour l'amélioration du statut de la Palestine, comme État non-membre à l'Assemblée générale de l'ONU. Cela fait près d'un siècle que sont niés à notre peuple ses droits nationaux et jusqu'aux droits humains fondamentaux.

 

Quinze jours auparavant, le 14 novembre 2012, Israël a lancé une nouvelle offensive contre la bande de Gaza. Le timing de cette agression s'inscrit dans le cadre des élections israéliennes prévues pour janvier.

 

Nous assistons à une attaque criminelle contre un peuple assiégé à Gaza. Cela n'a rien à voir avec la sécurité et tout à voir avec la négation du droit inaliénable de notre peuple à l'auto-détermination. Les tentatives israéliennes pour faire obstacle à notre appel à l'ONU, et ses politiques qui détériorent la situation sur le terrain n'empêcheront pas notre peuple de maintenir le cap de l'unité et de la libération nationale, et de poursuivre sa quête d'une paix durable, globale et juste.

 

Nous savons subi la dépossession et l'exil forcé depuis 1948. Près d'un million de Palestiniens ont été expulsés de force de leurs maisons en Palestine. Notre présence sur notre terre a été mise en péril depuis. L'occupation israélienne en juin 1967 de toutes les terres palestiniennes n'a apporté que de nouvelles souffrances. Les politiques israéliennes, tout au long de ses 45 années d'occupation, ne reposent que sur l'expropriation des terres, les colonies, le siège de Gaza et de la Cisjordanie, la démolition des maisons, les districts militaires, les checkpoints et un mur de séparation qui enserre notre terre.

 

Mettre un terme à l'occupation israélienne est la seule issue pour les Palestiniens, pour pouvoir mener une vie de prospérité et de progrès. C'est la seule façon de concrétiser notre liberté et notre dignité.

 

Nous croyons que l'initiative de l'OLP de revoir le statut de la Palestine à l'ONU est un pas politique important, positif et collectif qui nous rapprochera de cette liberté. C'est un pas dans la bonne direction pour notre cause, celle d'une paix juste et globale basée sur la légitimité internationale des résolutions de l'ONU. Nous soutenons entièrement cette proposition, tout comme nous avons soutenu la candidature de la Palestine en tant que membre à part entière de l'ONU l'an dernier. Notre parti a joué un rôle important en étant à l'impulsion de l'initiative et en appelant tous les partis communistes et de gauche à la soutenir.

 

Nous vous lançons un appel à soutenir notre lutte et nos efforts en lançant une nouvelle offensive qui ouvrira la voie à l'indépendance réelle d'un État palestinien souverain dans les frontières du 4 juin 1967. Nous vous appelons à renforcer vos positions, vos actions et votre lutte sur la scène internationale pour :

 

 

  • arrêter immédiatement l'agression israélienne et empêcher une invasion terrestre de Gaza ;

  • soutenir la campagne de reconnaissance de l'Etat palestinien à l'ONU ;

 

C'est désormais l'heure de la Palestine. Nous sommes certains que votre solidarité va nous aider à atteindre nos buts légitimes afin que la prochaine étape soit une célébration dans un État qui sera le nôtre, et non vœu pieux d'un État dont nous sommes injustement privés.

 

Si Israël ne met pas un terme à l'occupation commencée en 1967, continue à entraver la mise en place d'un État palestinien libre et souverain et continue son agression à Gaza et en Cisjordanie, des scènes terrifiantes comme celles auxquelles nous avons assisté à Gaza se répéteront.


Traduction AC


 

Source : "solidarité Internationale PCF"

Commenter cet article