Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

lyon-antifaf2010.JPG

La JCML69 se félicite de la réussite de la manifestation antifasciste qui a réuni plus de 2000 personnes samedi 10 Avril à Lyon.

Bien que la majorité du cortège soit formé de militants, notre activité militante nous a permis de nous apercevoir quel soutien de masse cette initiative a obtenu parmi les classes populaires, immigrées ou non.

"Enfin, il était temps", comme le disait un enfant sur un étal de marché à Vienne, samedi matin, et cela résumait bien l'avis majoritaire. Si, cantonnées dans leurs quartiers, les classes populaires tiennent leur terrain et ne subissent pas d'agression racistes, la population issue de l'immigration est quotidiennement sous le feu des campagnes racistes menées par le gouvernement et les médias. De même, comme nous le racontaient des jeunes à la Guillotière, certains quartiers de Lyon leurs sont interdits : sur les quais de Saone, un soir, ils ont été agressés par les fascistes qui ont jeté à l'eau leurs scooters et attaché un de leurs amis avant de le balancer lui aussi dans la Saône. Il n'a du son salut qu'à ses amis qui ont plongé pour le repêcher.
En outre, en de nombreux lieux se confrontent classes populaires taxées d'être "de mauvais français", de la "racaille" ou de "sales bougnoules" et les fascistes. C'est le cas des lycées. A Brossolette, au Lycée Technique Galilée de Vienne, nous avons eu à nous frotter directement à des jeunes gagnés à la réaction voire à des fascistes. De même, les lycées givordins de Aragon et Picasso ont conscience de la montée des idéologies réactionnaires et du danger qu'elles représentent pour eux. A Galilée, c'est être fasciste, taguer des croix gammées et écouter légion 88 qui est en train de devenir la norme.

Norme ne signifie pas majorité et l'organisation et la conscientisation des lycéens progressistes contre les fascistes permettra de regagner le terrain et de repousser la prégnance des idéologies réactionnaires au service des capitalistes sur la jeunesse. Il existe chez ces lycéens une véritable demande de perspectives et d'organisation, il existe déjà une activité antifasciste, par exemple chez ces jeunes qui dans les bals populaires se battent contre les fascistes.

L'activité militante autour de cette manifestation a permis de porter le débat au sein de masses : dans les lycées, dans les usines, les clubs de football.

La JCML69 pense que cette manifestation représente une victoire tactique contre les forces fascistes organisées, qu'elle démontre notre supériorité à nous, militants progressistes, mais qu'elle n'est qu'une partie du combat. La JCML69 estime que nous sommes en période de défensive contre la bourgeoisie, et les fascistes sont des outils de terreur contre les masses au service des capitalistes.
La réussite de cette manifestation, c'est la réussite du travail de masse réalisé par les signataires, c'est une victoire de l'organisation (Service d'Ordre, cortèges militants fournis), c'est la réussite de l'unité des forces anticapitalistes contre les fascistes lyonnais.
La JCML69 continuera à mener le combat contre les fascistes et leur influence sur les masses. Ils sont le produit d'un système pourrissant, qui a fait son temps et tente de se maintenir par tous les moyens. Nous représentons nous l'avenir, qui est porté par le prolétariat. L'avenir, c'est la révolution, la destruction de l'état bourgeois et la construction d'un système économique et politique, le socialisme, dont le but est de répondre aux besoins sans cesse croissants des peuples et de résoudre les contradictions en son sein, jusqu'à l'avénement d'une société sans classe, communiste.

Le 11 avril 2010


 

Les  jeunes  communistes  ML du  Rhône


 

Commenter cet article