Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

TRIBUNE LIBRE

 

Je suis indigné, outragé et déconcerté par le procès inique auquel j'ai assisté ce jeudi 12 juillet 2012. Au dessus des lois et de la bienséance, un policier non en service peut, dans notre beau et paisible limousin, terre de résistance, se promener avec un tee-shirt arborant les insignes indécents et horrifiants (pour celui qui les connaît) de la tristement célèbre Waffen SS (la Wolfsangel et la Totenkopf), dont la deuxième division Das Reich du général Lammerding (mort dans son lit sans être jugé), commit les crimes de guerre d'une sauvagerie extrême à Tulle et à Oradour. Ces insignes reconnus par deux jeunes militants antifascistes vigilants ont été les éléments déclencheurs d'une vaine discussion, qui provoquèrent le geste de trop : une gifle, seul élément jugé par le TGI, 1 mois de prison avec sursis ainsi que 600 euros d'amende à partager pour les deux prévenus.

 

De cette altercation qui, au départ se voulait pédagogique, et devant les réponses évasives, narquoises et le négationnisme de cet individu, face à l'Histoire rappelée par ces deux jeunes gens, en mémoire de tous ceux qui sont tombés pour que nous puissions vivre libres et en paix, leur patience, leur émotion devant l'affront, n'ont pas tenu. Gifle contre provocation infamante, la justice a choisi l'iniquité.
Le port d'insignes nazis et l'apologie des crimes contre l'humanité (la Das Reich ayant été condamnée pour crime de guerre aux procès de Bordeaux et de Nuremberg) sont pourtant réprimandés et interdits par l'article du code pénal R-645-1 et les articles 23 et 24 de la loi de 1881.

 

Mais pour le tribunal, les martyrs d'Oradour, les pendus de Tulle, les insignes nazis, ce n'est pas le sujet, c'est «hors sujet !»... et de surenchérir à l’adresse des deux prévenus : «vous n'êtes pas mandaté pour faire la justice vous-même». Certes, mais alors, qui est mandaté pour faire respecter la loi et la justice, quand celui qui est prévu pour cela (le plaignant, agent de police de son métier), commet une telle ignominie, condamnant du même coup ceux qui se sont sentis offensés ? Peut-être auraient-ils dû appeler la police ? A votre avis, cela aurait-il marché ? J'en doute. L'indifférence et la passivité de notre époque ne permettent-elles pas de telles exactions ? Monsieur Valls, Ministre de l'Intérieur serait bien inspiré de faire recadrer et respecter l'éthique et la déontologie de certains éléments jetant le discrédit sur sa police.

 

En 1940 -certains diront «c'est du passé»-, les loups (très prisés par notre plaignant), les loups sont entrés dans Paris et dans toute la France et l'ont meurtri. Ce sont des jeunes gens comme nos prévenus, à l'image de Guy Moquet, Pierre Georges «Colonel Fabien» et bien d'autres qui ont sauvé, au péril de leurs vies, l'honneur du pays. A vous qui lirez cette page, de juger, car nous venons de prendre une belle gifle.

 

Jean-Jacques Rougier, membre des amis de l’ANCAC (Association Nationale des Cheminots Anciens Combattants)

Mercredi 18 Juillet 2012

 

Source : Forum des lecteurs de L'ECHO

Commenter cet article

caroleone 20/07/2012 12:31


Oui c'est véritablement honteux et nous donne envie d'entrer en résistance !!


Je serais bien capable d'en venir aux mains aussi si je voyais ces symboles affichés librement devant moi et soutenus qui plus est !!


Je reprends ton article mon Diable !!


bises


 


caroleone