Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

irak-carte

Armes chimiques : des révélations du New York Times embarrassantes pour l’armée américaine.

Le 15 octobre 2014 le New York Times a présenté 7 dossiers très détaillés sur les armes chimiques que l’armée américaine a trouvé en Irak. Des stocks non détruits sont tombés aujourd’hui sous contrôle des troupes de l’EIL (État islamiste de l’Irak et du Levant).


Il n’y avait pas d’armes de destruction massive en Irak, – prétexte de la guerre menée par G. W. Bush – mais les troupes US ont trouvé des obus chimiques de gaz moutarde et de gaz sarin.


Pourquoi ces découvertes ont elles été tenues secrètes par l’armée américaine ?


Tout simplement nous dit le journal parce qu’elles ont été fabriquées au moment de la guerre Irak-Iran (1980-1988) et ces armes chimiques de conception américaine ont été vendues à Saddam Hussein par des sociétés américaines, et européennes, utilisés contre l’Iran dès 1982 puis abandonnées après 1991. Lorsque les démineurs US sont tombés sur des stocks restants, consigne fut donnée par les généraux du Pentagone de garder top secret ces découvertes car ces obus avaient une traçabilité claire et nette prouvant l’implication des occidentaux dans leur fabrication. Si 4500 obus environ ont été détruits, beaucoup trainent encore ici et là, et sont tombés entre les mains des Jihadistes.


Le journal qui a retrouvé 17 soldats blessés en manipulant ces obus chimiques car ils ignoraient tout de leur dangerosité, précise que ces soldats ont été mal soignés, les médecins militaires ignorant ce danger car à chaque accident les blessés étaient tenus au secret.


Quand la Syrie a été accusée d’utiliser des armes chimiques, les experts militaires américains avaient alors déclaré qu’il était difficile de savoir qui avait utilisé ce type d’ armes. Les révélations du New York Times montrent que l’Etat major américain disposait d’informations de première main mais fort embarrassantes pour les USA.

 

source: POI

Commenter cet article