Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

ASSISES DU COMMUNISME : 

 

COMMENT FAIRE POUR ALLER VERS LA RECONSTRUCTION COMMUNISTE ?

 

Après plusieurs rencontres de Marseille entre des communistes organisés dans et hors du PCF, les Assises du Communisme vont se réunir pour entamer une marche vers la reconstruction du parti communiste dont les travailleurs et le peuple de France ont besoin.


Selon que l’on soit dans ou hors le PCF, les questions se posent différemment sur comment rassembler les communistes qui ont rompu idéologiquement et/ou organisationnellement avec la social-démocratie au commande du PCF suite à ces décennies de révisionnisme idéologique anti-marxiste-léniniste et de travaux pratiques de la collaboration de classe au gouvernement en 1981 et en 1997 ? Etant entendu qu’un communiste non organisé, donc individualisé, doit absolument sortir de son isolement individualiste pour ne pas être un « communiste mort ».


La tâche majeure stratégique posée et à résoudre est de reconstruire le parti communiste section de l’Internationale communiste né au congrès de Tours, en œuvrant à la fusion du mouvement ouvrier et du socialisme scientifique par l’élaboration et le ralliement de l’avant-garde du prolétariat au programme de la révolution socialiste en France. Comment organiser le débat idéologique et politique entre communistes organisés dans et hors du PCF pour élaborer le programme d’émancipation du prolétariat et du peuple ? Comment organiser l’unité d’action de communistes dans et hors du PCF dans les luttes et mouvements des masses contre les politiques antisociales du capital et des ses gouvernements de droite et de gauche ? Comment agir ensemble contre la fascisation politique et la montée politique du fascisme dans le pays, y compris électorale ? Comment aider ensemble, dans le respect de la démocratie interne, les organisations de masses des travailleurs (syndicats, associations) dans lesquelles militent les communistes dans et hors du PCF dans les luttes défensives actuelles ? Comment intervenir ensemble dans les fronts antilibéraux et antifascistes initiés par les représentants politiques de la petite bourgeoisie, de l’aristocratie ouvrière en voie de paupérisation et de plus en plus rejoint par la classe ouvrière ?


Les Assises du Communisme peuvent et doivent devenir une étape dans l’entame du travail politique commun pour apporter les réponses à ces questions décisives.


Pour faire cela, les « Assises du Communisme », en tant que mouvement organisé des communistes dans et hors du PCF, doivent :


- éclarer clairement que son but est la lutte contre la social-démocratie, le trotskisme et pour la reconstruction du Parti Communiste héritier du congrès de Tours ;


- devenir un espace commun organisé de lutte à la démarcation, à l’unité idéologique et à l’unité d’action stratégique en vue de la reconstruction communiste et dans le mouvement des masses ;   


- se doter d’une forme organisée souple adaptée à la réalité politique et organisationnelle des forces parties prenantes dont :

  • une assemblée générale annuelle des Assises du Communisme comme instance démocratique de décision, assemblée réunissant des représentants des composantes ;

  • une structure nationale collégiale de coordination des activités :

- préparer, planifier, organiser les études et les débats idéologiques et politiques qui permettront d’élaborer le programme d’unification des communistes ;

- organiser l’unité d’action dans les luttes de classe et les fronts politiques antilibéraux, antifascistes, anti-impérialistes et anti-guerres dans le pays ;


Ce cadre collégial doit être composé d’un titulaire et un suppléant de chaque groupes, cellules, sections, fédérations ou réseau organisé dans et hors du PCF qui s’engage dans le mouvement des Assises du communisme ;


Chaque composante, seule ou en association avec d’autres, peut recevoir les rendez-vous thématiques décentralisés parallèlement aux actions de visibilité nationale du travailler ensemble.


Telles sont les propositions que nous soumettons à la première rencontre nationale des Assises du Communisme de Marseille.


Juin 2013

Rassemblement des Cercles Communistes (RCC)

coord-com-59-62-logo

CentreCommunisteAlsace

Commenter cet article