Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Communiqué de presse (juillet 2010)

cuba-coop.jpg

L’association CUBA COOPERATION FRANCE a tenu son assemblée générale le 12 juin dernier à Ivry-sur-Seine. Cette réunion d’échanges et de travail a revêtu une importance toute particulière à l’occasion du quinzième anniversaire de l’association.

15 années de coopération avec Cuba, des événements d’importance (livraison de 300 bus de la RATP à La Havane (1995), 2 cargos d’équipements et de marchandises affrétés depuis Dunkerque (1989-1990), création de la Maison Victor Hugo, lieu de diffusion de la culture française au cœur de la vieille Havane (2005) ou encore, à partir de 2007, le pilotage d’une mission de développement pour la région de Cienfuegos, avec les autorités cubaines, et dans le cadre du Programme de Développement Humain Local des Nations Unies (une des plus importantes opérations de coopération décentralisée mise en place depuis la France avec l’ONU)…

Ces opérations ne doivent pas occulter un travail continu de coopération durant toutes ces années, dans des domaines aussi variés que l’eau et le développement durable, la culture, le sport, la santé ou la question alimentaire.

Aujourd’hui, l’association joue un rôle central dans la coopération décentralisée avec Cuba. Elle est un acteur reconnu des autorités françaises et cubaines. Dans l’esprit d’ouverture qui la caractérise, insufflé par son Président-fondateur Roger Grévoul, elle a su bâtir autour d’elle un important réseau de partenaires institutionnels, économiques et associatifs.

Après 15 années au service de la coopération pour Cuba, qu’est ce qui motive cette association, petite par les moyens dont elle dispose (moins de 200 adhérents sur le territoire national), grande par le bilan déjà réalisé et ses ambitions qu’elle se fixe ?

L’élection de Barak Obama, les tentatives de l’Espagne pour assouplir les relations entre l’Europe et Cuba, la condamnation du blocus économique et financier imposé par les Etats-Unis - condamnation votée chaque année depuis 18 ans à la quasi unanimité par l’assemblée générale des nations Unies… malgré tous ces événements, rien ne semble avoir changé en 2010 :

L’acharnement politique et médiatique des puissances occidentales à l’encontre de Cuba donne lieu à des prises de positions le plus souvent démesurées et disproportionnées. Le maintien d’un blocus anachronique et illégal reste dévastateur pour l’économie et le peuple cubains. D’autant plus que l’île est aujourd’hui confrontée à de grandes difficultés, liées aux dégâts considérables (évalués à plus de 10 milliards d’euros) causés par les ouragans de l’automne 2008, aux effets de la crise mondiale, mais aussi aux difficultés internes, générées par une économie en mutation ou provoquées par les erreurs - assumées - du gouvernement.

Face à ce contexte, les adhérents de CUBA COOPERATION FRANCE ont renouvelé leur confiance pour que l’association poursuive plus que jamais son combat pour la levée du blocus, pour la coopération sans condition avec l’île des Caraïbes, dans le respect de l’indépendance du peuple cubain, tout en gardant un devoir de lucidité vis à vis de la situation à Cuba.

Afin de mener à bien ses actions, CUBA COOPERATION FRANCE va s’inscrire durablement dans le paysage français à travers la poursuite de la constitution de ses Comités Locaux dans les provinces et agglomérations françaises. Ce réseau de comités locaux permettra de développer de nouvelles initiatives et de dynamiser les ressources humaines de l’association.

Au même titre que les grands événements qui ont marqués l’histoire de CUBA COOPERATION FRANCE depuis 15 ans, il a été décidé d’engager l’association dans un nouveau grand projet de coopération – environnement, aménagement, habitat, culture, équipement… - autour du Grand Parc Métropolitain de La Havane, qui rayonne sur plusieurs municipalités de la capitale cubaine.

Ce projet ne viendra pas compromettre les projets ou actions déjà engagés par ailleurs :

-Poursuite des actions en cours dans le cadre du PDHL de Cienfuegos

-Nouveaux projets dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, notamment à travers la réhabilitation du rio Ariguanabo – opération dont le suivi et la coordination sera assuré par l’association, cofinancée à hauteur de 300 000 euros par le SIAAP et la Fondation VEOLIA.

-Poursuite des actions culturelles programmées à la MAISON VICTOR HUGO – expositions et animations autour de Jules Verne, Gustave Eiffel, proposition d’une initiative autour de jean Ferrat et Louis Aragon… Un projet d’envergure est en train de voir le jour, avec la création d’un PRIX LITTERAIRE DE LA MAISON VICTOR HUGO.

-Enfin, à la demande des autorités cubaines comme de l’ambassade française à Cuba, l’association se tournera vers la province orientale de SIANTAGO.

Les activités ne manqueront pas pour CUBA COOPERATION FRANCE. L’association, confortée par la confiance de ses adhérents et la reconnaissance de ses partenaires, a également conscience d’évoluer dans un environnement incertain (frilosité du gouvernement français et de l’Europe). Elle mobilisera l’ensemble de ses ressources pour poursuivre le travail engagé et contribuer au rapprochement du peuple français et du peuple cubain.

Contact presse :

Téléphone : 01 46 70 00 95 – Fax : 01 45 21 08 61

Mail : Cuba.cooperation@wanadoo.fr

56 rue Jean Le Galleu – Villa Bellone – 94200 IVRY /Seine

Commenter cet article