Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Communiqué de presse
 
Les personnes éprises de liberté du Bangladesh

n'accepteront jamais  la réalisation

du projet de base navale étatsunienne dans la baie du Bengale
  
Camarade Khalequzzaman, secrétaire général du Parti socialiste du Bangladesh

Le Parti socialiste du Bangladesh a manifesté aujourd'hui à Dacca, capitale du Bangladesh, pour protester contre la récente  décision des États-Unis d'établir une base navale dans le golfe du  Bengale pour la septième flotte, comme cela a été publié dans les médias indiens.  Dans son discours prononcé au cours de la manifestation, le camarade Khalequzzaman, secrétaire général du Parti socialiste du Bangladesh, a exprimé sa préoccupation relativement aux nouvelles diffusées et a dénoncé cette décision.  Il a mentionné que le soi-disant "partenariat stratégique de sécurité", convenu par les deux parties lors de la récente visite au Bangladesh de la  secrétaire d'État des États-Unis, Hillary Clinton, a ouvert la voie  aux États-Unis pour commencer l'application de cette mesure.  Le camarade Khalequzzaman a demandé au gouvernement de rendre publics tous les traités, accords ou arrangements conclus avec des États-Unis et a demandé l'annulation du SOFA («Status of Forces Agreement», accord militaire), de la HANA («Humanitarian Assistance Need Assessment», évaluation des besoins en aide humanitaire) et de tous les autres traités, qui sont contraires à l'intérêt national.

En ce qui concerne la déclaration du ministère des Affaires étrangères du Bangladesh sur l'authenticité de la nouvelle relative à la base étatsunienne au Bangladesh, résultat d'une fuite, le camarade Khalequzzaman a qualifié celle-ci de source inacceptable de confusion.
  
 Il a déclaré que le gouvernement du Bangladesh est en train de  nier qu'il y a eu des propositions et un dialogue sur une base américaine au Bangladesh.  Mais le ministre des Affaires étrangères a été présent au Sommet de Shangri-La sur la sécurité, qui a eu lieu récemment à Singapour, alors qu'il y participait avec des représentants civils et miltaires de 30 autres pays, où le ministre étatsunien de la Défense a déclaré que les États-Unis vont renforcer leurs forces navales en ASIE et déployer 60% de ses forces dans cette région.  Khalequzzaman a demandé au gouvernement d'expliquer quelle est sa véritable position à ce sujet.  Il a souligné la politique à-plat-ventriste du gouvernement et la démarche risquée prise par le gouvernement Bang, déjà totalement au service de l'impérialisme étatsunien.  La collaboration avec les manoeuvres de guerre des États-Unis mettra en danger la souveraineté de la nation et l'avenir démocratique du peuple.
 
Khalequzzaman a rappelé qu'en 1971, les États-Unis ont envoyé leur 7ème Flotte en vue d'une possible intervention contre la lutte de libération du Bangladesh.  Le peuple de notre pays a déclaré qu'il lui ferait face et résisterait en cas d'intervention.  Il est ironique que, après 40 ans d'indépendance, les États-Unis ait proposé au Bangladesh de devenir le foyer de sa Septième flotte.  La raison cachée de la décision étatsunienne est sa volonté d'établir son contrôle politique, militaire et économique sur le Sud-Est de l'Asie, y compris sur la Chine et sur l'océan Indien.

Khalequzzaman a invité ses compatriotes à faire preuve de vigilance face à l'odieux plan des impérialistes étatsuniens et indiens et face à la politique à-plat-ventriste du gouvernement du Bangladesh face aux impérialistes.  Il a lancé un appel à toutes les personnes patriotiques, progressistes et démocratiques pour qu'elles s'opposent et organisent des manifestations de protestation contre le décision d'établir une base navale étatsuniennes dans la baie du Bengale.
 
Le rassemblement du Parti socialiste du Bangladesh a eu lieu aujourd'hui, le 3 juin 2012 à 16h30 devant le Club de la presse national (National Press Club) à Dhaka, Bangladesh.  Les dirigeants du PSB, les camarades Bazlur Rashid Firoz, Jahedul Haque Milu and Razequzzaman Ratan ont aussi prononcé des discours sur la conjoncture actuelle.
 
Main Uddin
Responsable de la diffusion des nouvelles
Dacca, le 03 juin 2012
(Traduction française : Reconstruction communiste Canada) 

bangladesh.jpg

Merci Henri

Commenter cet article