Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

merkel-kaput.jpg

Elle s’appelle Inge Hannemann. Depuis deux semaines, elle fait les titres des journaux outre-Rhin. Ancienne conseillère au « Pôle emploi » allemand à Hambourg de 2005 à début 2013, Elle a été suspendue pour « activité politique ». En 2006, en constatant les méthodes violentes instiguées en interne qui constituent de facto des violations des droits fondamentaux à l'égard de ses compatriotes au chômage, elle va se révolter et refuser d’appliquer des sanctions !


 

Cette Vigie citoyenne parle le français et se passionne par le « Pays des droits de l'Homme ». Aujourd’hui, elle veut venir en France rencontrer le syndicat SNU-FSU du Pôle emploi. En effet, il y a fort à parier que les nouveaux plans sur le chômage en France soient directement importés du modèle Hartz IV en vigueur de l’autre côté du Rhin.


 

Devenant une affaire d’État, le blog d'Inge Hannemann, « altonabloggt » et ses divers entretiens dans la presse commencent à échauder Berlin.

 

 

« Le rapport sur la pauvreté, publié en mars 2013 par Ursula von der Leyen, a été falsifié par le gouvernement. Chaque jour, 100 enfants sont retirés de leur famille pour pauvreté ou « difficultés » des parents. Les citoyens et de nombreux retraités sont « recyclés » dans une fabrique à la frontière polonaise et le gouvernement continue de dire que finalement, tout va bien en Allemagne » explique Inge. Trois avocats et des communicants se chargent de la conseiller. Son objectif est l’abrogation de la loi Hartz IV, un programme mis en place par les socialistes allemands qui appauvrit le pays, disloque les familles et fait régner la peur dans la société : « La Arbeitsagentur produit de la pauvreté et viole les droits fondamentaux. Plusieurs paragraphes de la loi fondamentale sont violés. Je vois la misère, les actes de répression et une grande division de la société se produire» témoigne l’activiste.

 

 

Inge Hannemann dénonce également le travail par intérim : « Les sociétés d'intérim reçoivent durant trois mois de l'argent de la Arbeitsagentur. Le salarié, lui, ne touche pas cet argent. Les gens sont donc embauchés pour trois mois et sont ensuite virés car la boîte d'intérim embauche des nouveaux chômeurs pour toucher les primes. La ministre du travail, Ursula Von der Leyen, est assez incompétente. Je dénonce les chiffres sur le chômage annoncés par le gouvernement. Nos médias parlent de trois millions alors que nous avons huit millions de chômeurs en Allemagne ! ». Et de mentionner l’exemple suivant : « Un jour, j'ai eu dans mon bureau un chômeur très malade. Il ne pouvait pas bien entendre et marcher. Il respirait à l'aide d'une machine. Les médecins du Pôle emploi ont déclaré qu'il pouvait travailler tout en restant sur un lit ! ».


 

La mesure Hartz IV a été instauré par Schröder, du SPD. Il ressemble au système du RSA mais en plus strict et pénalise les chômeurs. Les services du Pôle emploi ont une fonction de police et effectuent des contrôles dans les appartements. En outre, ils dénoncent les familles au Juge : « Ils vont sonner chez les gens sans prévenir. Ils mettent un pied à travers la porte et rentrent. Puis ils regardent partout, dans les tiroirs et même dans le linge et dans les sous-vêtements. Tout est passé au crible. Il faut avertir les Français ! » martèle Inge !

 

 

Volonté de la faire taire : Son employeur a tenté à plusieurs reprises de l'envoyer passer une expertise psychologique puis psychiatrique. Inge Hanneman a refusé de se soumettre car « je sens qu'avec leurs expertises, ils pourraient me déclarer malade mentalement ». Depuis 4 semaines, son ordinateur et son téléphone ne marchent plus correctement. « Mes communications téléphoniques sont subitement interrompues quand je parle aux journalistes. Pendant des heures, je ne peux plus téléphoner. Les mails n'arrivent plus correctement. Ceux qui veulent me contacter reçoivent un message comme quoi mon compte mail est fermé ». Elle a finalement été licencié en ce début de mois de mai.

 

Les Blogs d’Inge Hannemann :

 http://altonabloggt.wordpress.com/  

et

 http://www.ingehannemann.de/

Un article de Die Welt (en allemand)

http://www.welt.de/vermischtes/article115539372/Systemgegnerin-Die-Hartz-IV-Rebellin-im-Jobcenter.html

Un article de la Voix de la Russie (en français approximatif)

http://french.ruvr.ru/2013_05_13/Reforme-du-travail-outre-Rhin-Elle-met-en-garde-la-France/

 

Lu sur Facebook/Le Renifleur

Commenter cet article