Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Les députés ont voté le budget 2012. Un budget établi sur des estimations d’une croissance de 1,7%. On sait déjà qu’elle sera beaucoup plus basse, puisque celle prévue pour 2012 se situe selon les prévisions actuelles entre 0,8 et 1% ce qui représente pour rester dans les clous du pacte de stabilité des milliards de plus à trouver.

Ils ont voté un budget d’austérité répondant aux critères du pacte européen dit de stabilité initié par le couple Sarkozy- Merkel et qui impose de ramener le déficit budgétaire de la France à 4,5% en 2012 et même à 3% en 2013.

Après avoir sabré dans les dépenses utiles de l’état, ils ont appuyé lourdement sur tous les impôts et taxes qui frappent le peuple. Avec la taxe sur les mutuelles, celles sur le tabac, les alcools ou les sodas (au nom de la santé publique !), en passant par une nouvelle réduction des subventions aux collectivités locales, ce sont de nouveaux milliards destinés au peuple qui sont détournés au profit du capital financier. Seul celui-ci est épargné et continuera de bénéficier de centaines de milliards d’exonérations fiscales et sociales au nom de la « compétitivité » des grandes entreprises capitalistes et de la sauvegarde de leurs profits. Tout ça dans l’intérêt du pays naturellement. Notons au passage que le budget des armées, lui, a augmenté de 1,7%.

Un nouveau plan d’austérité est en préparation qui va rendre la vie encore plus difficile pour des millions de familles, pesant sur leur consommation, avec comme conséquences l’aggravation du chômage.

 

La France mauvais élève

Aux yeux des capitalistes la France est le mauvais élève dans cette Europe de l’austérité, des réductions de salaires et de liquidation des acquis sociaux. En dépit des coups portés depuis vingt ans par les gouvernements successifs le coût du travail en France reste encore trop élevé. Les salaires sont trop importants, le pouvoir d’achat doit être encore réduit. Le capital veut réaliser beaucoup plus de profits dans les domaines de la santé, de la retraite, de la dépendance, de l’éducation et dans une série d’autres activités. Le budget 2012 s’inscrit directement dans cette perspective.

 

A droite comme à gauche

Les députés de droite ont voté ce budget.

Elections obligent, les socialistes ne le votent pas.

Le candidat socialiste F. Hollande annonce déjà, 6 mois avant l’élection présidentielle, qu’il faudra faire des sacrifices pour réduire la dette. Il n’attend pas comme F. Mitterrand qui avait annoncé le « tournant de la rigueur » deux ans après son élection en 1983.

Rien de neuf donc à attendre de ce côté, pas plus que de ceux qui comme Mélenchon critiquent mais voteront Hollande au deuxième tour de la présidentielle.

 

Un électeur averti en vaut deux

 

Source : « site communistes »

Commenter cet article