Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel LeDiablo

Mercredi 26 septembre 2013, la ministre des Affaires Sociales, Marisol Touraine et Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget ont présenté le projet de loi de financement de la SS (PLFSS) pour 2014.

 

 

La Commission des Comptes de la Sécurité Sociale (CCSS ) avait établi que les comptes de la SS s’améliorent en 2013, le déficit de l’année devant atteindre 16, 2 milliards d’euros au lieu des 17,5 de 2013. Dans le même temps, M. Didier Migaud, premier président de la Cour des Comptes jugeait qu’il existe, notamment dans les hôpitaux, «  des gisements d’économies considérables » à exploiter dans l’assurance maladie, cependant que le gouvernement avançait que le déficit de la SS atteindrait 21 milliards d’euros en 2014 sans mesures sévères de redressement, d’ailleurs demandées par Bruxelles.

 

 

Les ministres ont ainsi décidé de ramener ce déficit à 12,8 milliards en 2014 et font largement peser les coupures budgétaires, à hauteur de 2,9 milliards, sur la branche maladie.

 

 

C’est effectivement l’ «  assurance-maladie » qui accuse le déficit le plus élevé, passé de 5,9 milliards à 7, 7 milliards d’euros entre 2012 et 2013, les recettes ayant diminué en raison de l’augmentation du chômage et de la baisse consécutive des cotisations, tandis que les employeurs bénéficient d’exonérations ou de remboursements de cotisations pour des montants sensiblement supérieurs au déficit ainsi créé.

 

 

Les coupes programmées devraient porter sur la gestion des hôpitaux (440 millions), les médicaments (1 milliard), les dispositifs médicaux, comme les fauteuils roulants, appareils orthopédiques ou les pansements (120 Millions), la gestion des caisses (500 millions) etc.

 

 

Au total 5,8 milliards d’économies sont inscrites dans le budget social de l’Etat :  2, 5 milliards devraient provenir de la réforme des retraites, 800 millions du report du 1er avril au 1er octobre de la revalorisation annuelle des pensions, 1,2 milliard de la révision du quotient familial.

 

 

Source: POI

Commenter cet article