Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

France Cuba s'est associée officiellement à la

CAMPAGNE DE MOBILISATION POUR SOUTENIR CUBA

Le 28 avril 2010 de 13h30 jusqu'à 16h30, sit-in en face du Parlement Européen à Bruxelles

pour Cuba et contre la résolution du 11 mars.

La énième, et violente, attaque contre Cuba est une agression contre l'autodétermination d'un pays démocratique et indépendant depuis 1959. La guerre que les Etats-Unis lui ont déclarée depuis toujours, et qu'ils mènent par n'importe quel moyen, y compris le terrorisme, est une offense au droit international et à la paix.

Cuba est à nouveau attaquée aussi par le Parlement Européen. Le parlement qui, au lieu de soutenir et au lieu de protéger les intérêts réels des peuples européens contre l'actuelle crise du système du capitalisme, se préoccupe d'exécuter stupidement les ordres de Washington. Cuba, pas avec les armes, mais avec la force de son exemple, a montré à des millions d'êtres humains, et pas seulement en Amérique latine, la valeur de la liberté, de la solidarité, de l'autodétermination, de la démocratie et de la justice sociale. 

La mort de Zapata Tamayo, un délinquant emprisonné pour des crimes de droit commun et ensuite recruté à coup de dollars par la "dissidence" – c’est le nom qu’elle se donne - de Miami au service des Etats-Unis, est une tragédie humaine que nous respectons, mais qui n'a rien à voir avec les libertés fondamentales qui sont pleinement respectées et garanties à Cuba.

Nous condamnons fermement la résolution du 11 mars 2010 concernant cette mort qui a été votée contre Cuba par le Parlement Européen car elle est truffée de contrevérités flagrantes visant à abattre le processus révolutionnaire cubain. Nous remercions sincèrement les euro parlementaires qui s'y sont opposés.

Nous condamnons aussi la violente campagne médiatique instrumentalisée contre l'état souverain de Cuba concernant des violations présumées et inexistantes des Droits de l'Homme.

Cuba est soumise par des Etats-Unis à un blocus féroce et total. Un blocus qui a été condamné 18 fois par les Nations Unies sans autre réponse des Etats-Unis que leur mépris arrogant pour la légalité internationale. Un blocus qui viole les Droits de l'Homme du peuple cubain.

Cuba a été attaquée par le terrorisme qui y a causé 3.478 morts et paie son autonomie et son indépendance par la détention de cinq agents antiterroristes cubains emprisonnés illégalement depuis plus de 11 ans aux Etats-Unis où ils subissent de très graves violations de leurs droits humains simplement pour avoir défendu leur pays des attaques du terrorisme venu des Etats-Unis.

En cette année 2010 on  célèbre le 65ème anniversaire de la libération de l'Europe du nazisme et du fascisme et nous voudrions que enfin cet anniversaire marque aussi la fin des attaques instrumentalisées et honteuses que le Parlement Européen continue de mener depuis des années contre le peuple cubain et sa Révolution. 

Aujourd'hui nous demandons, au nom des peuples européens, que le Parlement continental mette en œuvre des politiques solidaires et impartiales avec le gouvernement et le peuple cubain en respectant son autodétermination et sa souveraineté nationale.


Les Organisateurs: 

Asociación Nacional de Amistad Italia-Cuba 

Nuestra América (miembro de la Red de las Redes en Defensa de la Humanidad) 

Asociación La Villetta para Cuba  

Commenter cet article