Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

catalogne-carte.jpg

Le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a saisi la Cour Constitutionnelle ce lundi 29 septembre, pour faire interdire le référendum catalan annoncé le 9 novembre 2014 qu’il estime « anticonstitutionnel ». « Rien ni personne ne peut rompre la souveraineté de l’Etat espagnol » a-t-il précisé.

 
En recevant ce recours, la Cour suprême suspendra automatiquement la convocation du référendum par la Catalogne.


Mais le président du gouvernement catalan Artur Mas a déclaré « le processus ne s’achève pas avec une décision du Tribunal Constitutionnel … Notre engagement est de voter le 9 novembre 2014, pas seulement de convoquer un vote le 9 novembre ».


Les préparatifs du scrutin sont commencés : 5,4 millions de catalans seront appelés à voter. Le chômage, la baisse des salaires, le renflouement des banques, le discrédit de la monarchie ont ravivé l’aspiration à l’indépendance, qui représente en fait l’aspiration à la démocratie en donnant la parole au peuple. Le fait que le gouvernement de Londres ait autorisé un tel référendum en Écosse sert d’argument pour les partisans de la tenue du vote.


Mais la situation est plus tendue qu’au Royaume Uni car le déroulement du référendum pose le problème du respect de la souveraineté du peuple, ou du respect du régime monarchiste qui a préservé l’appareil d’Etat franquiste. C’est pourquoi le gouvernement central de Madrid le redoute, il a fallu en urgence remplacer le roi par son héritier pour tenter de redorer le blason décrépit de la monarchie en juin dernier.

 

 

source: POI

Commenter cet article