Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Les nombreuses initiatives développées pour le 140e anniversaire de la Révolution du printemps 1871 ont montré l'actualité, la modernité de l'œuvre et des idéaux de la Commune de Paris. La chape de plomb qui pèse sur cet événement a commencé à être levée.

En 2012, les Amis de la Commune de Paris agiront pour que soient enfin mises pleinement en œuvre les mesures démocratiques et sociales de la Commune de 1871 :

 

-Une démocratie qui permette au peuple d'être entendu et d'exprimer sa pleine souveraineté ;

-La reconnaissance de la citoyenneté pour les étrangers ;

-L'égalité des salaires des femmes et des hommes ;

-La réquisition des logements vacants pour les sans domiciles et les mal-logés ;

 -La remise en marche des entreprises abandonnées pour causes de délocalisations ;

-Une démocratie sociale sous le contrôle des salariés ;

-La justice accessible à tous ;

-Une école redevenue laïque et gratuite.

Dans ce but, les Amis de la Commune de Paris organisent un  parcours communard qui partira du métro Belleville, remontera la rue du même nom et aboutira au métro Jourdain où se trouvait la mairie du XXe arrondissement au moment de la Commune de 1871.

Au cours de ce parcours seront rappelées les revendications du peuple parisien exprimées dans la Garde nationale, les clubs, les associations ouvrières, l'Internationale, l'Union des femmes, la Fédération des Artistes, et adoptées par les élus de la Commune assujettis à un mandat impératif, et révocables.

Des musiciens, chanteurs, artistes agrémenteront cette après-midi à la fois festive et revendicative qui rappellera comment les Communards combattaient la misère et les injustices, imaginaient et mettaient en place une société de justice sociale, de progrès démocratique, culturel et humaniste.

 

Les Amis de la Commune de Paris - 1871

46, rue des Cinq-Diamants 75013 Paris

01 45 81 60 54

Commenter cet article

Serge des bois 15/03/2012 11:50


Je suis d'accord avec Caroleone quand elle dit que l'important c'est le rassemblement.


Comme elle, je ne me focalise pas sur le FdG et c'est pourquoi je regrette que l'on soit obligé de choisir entre deux manifestations.  Ce n'est pas le meilleur moyen de rassembler. Et je
pense que la manif à la Bastille peut être considérée comme une vraie commémoration des idées de la Commune.


S'il y avait eu le matin une animation propre à l'association, et l'après midi un rendez-vous à la Bastille, je pense que ça aurait eu plus de force et d'efficacité.


Fraternellement.

caroleone 14/03/2012 19:18


Bonsoir camarades,


 


Cette manifestation suit la logique de l'association et elle doit à mon avis être indépendante. Ensuite, je trouve bien de commémorer la commune, nous sommes des enfants de cette dernière et
choisiront le jour venu l'évènement qui convient le mieux à nos engagements du moment.


D'aucuns diront que c'est de la traitrise, je répondrais qu'il n'y a pas besoin d'être sur tous les terrains qui fêtent des commémorations pour être fidèles à des idéaux ou à des êtres...ils sont
là dans nos coeurs militants.


Ce qui m'intéresse personnellement le 18 mars à la Bastille, c'est le rassemblement et je ne me focalise pas du tout sur l'étiquette portée par le FDG. Il convient de rassembler et de réunifier
nos forces, qui sait ce que nous ferons si jamais le résultat des présidentielles était à l'opposé de ce que nous souhaitons tous ?


Les forces réunies et fédérées hors casquettes politiques permettront de redémarrer les luttes plus vigoureusement sur le terrain. Le symbolisme lié à l'évènement qui fait l'amalgame entre la
révolution française et la commune de Paris n'est pas inintéressant....il représente le terreau qui nourrit les luttes françaises.


Voilà, je suis certainement utopiste sur ce coup -là, mais ce que je souhaite c'est virer le pouvoir en place et donner à nos concitoyens un espoir de jours meilleurs, même si j'ai bien
conscience que nous aurons beaucoup de mal à faire valoir nos fondamentaux que ni les uns ni les autres sur ce blog n'avons enterré comme cela peut être pensé ou dit.


 


Bon courage et bonne soirée.


 


Amitiés


 


caroleone

Serge des bois 14/03/2012 17:54


Je trouve dommageable, pour ne pas dire plus, que deux manifestations s'adressant à la même population aient lieu le même jour sur des trajets différents.


Tout ce que je souhaite, c'est que, comme en 1936, les deux manifs se rejoignent en convergeant vers la Bastille ...


 

DIABLO 14/03/2012 18:05



Effectivement la fusion des deux manifestations serait sans doute judicieuse : aura t-elle lieu ?