Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel LeDiablo

CGT-ENERGIE-PARIS-.jpg
Syndicat CGT ENERGIE PARIS
EDF-GDF
87 rue Damrémont - 75018 PARIS
01.42.62.55.25 - Fax 01.42.62.56.05
e.mail : egf.cgtenergieparis@laposte.net
Site : www.cgt-energie-paris.com
MOTION
À L’ATTENTION DE THIERRY LEPAON
Le syndicat CGT Energie Paris tenait à te faire part de son indignation concernant la rencontre que tu as eue le 28 janvier 2014 avec le CRIF.
Nous tenions à te rappeler que cette organisation a parmi ses objectifs de soutenir l'Etat d'Israël et que depuis des années, elle a toujours soutenu toutes les agressions militaires Israéliennes contre le peuple Palestinien.
Cette organisation pro-sioniste légitime depuis des années la colonisation et tous les crimes de guerre commis par Israël en Palestine, et assimile tous les militant(e)s qui dénoncent la politique Israélienne à des antisémites.
De quel droit Thierry, parles-tu au nom de la CGT à cette organisation ? Qui t'a donné mandat de légitimer le CRIF alors que tant de militant(e)s de la CGT s'engagent partout en France pour les droits des Palestiniens à jouir d'un état souverain ?
La CGT se doit au regard de ses valeurs, d'être aux côtés de tous les peuples opprimés et donc du peuple Palestinien qui subit la colonisation, comme elle l'a été dans le passé au côté du peuple Algérien luttant pour son indépendance et au côté du peuple sud africain luttant contre l'apartheid.
A l'heure où la CGT intensifie sa campagne de lutte contre le front national et les dangers qu'il représente pour la république et la démocratie, ce que nous soutenons totalement, comment peux tu serrer la main au nom de la CGT au président actuel du Crif Roger Cukierman, qui déclarait le 22 avril 2002 au soir du premier tour des élections présidentielles «qu’il espérait que la victoire de Le Pen servirait à réduire l'antisémitisme musulman et le comportement anti-israélien, parce que son score est un message aux musulmans leur indiquant de se tenir tranquilles." ?
Non vraiment Thierry, nous ne pouvons que dénoncer cette posture indigne d'un dirigeant de la CGT.
Si ton ambition était de rencontrer des représentants de la communauté juive et je te cite "d’évoquer les questions d’actualité et notamment la question de la montée de l’extrême droite et notre inquiétude commune face aux relents d’antisémitisme, d’islamophobie et plus globalement de racisme dans notre pays.", nous t'indiquons le nom d'associations juives progressistes beaucoup plus crédibles pour évoquer ces sujets telles l'UJFP (Union Juive Française pour la Paix) ou l'UAVJ (Une Autre Voix Juive) ou l'UJRE (Union des Juifs pour la Résistance et l'Entraide) qui dénoncent toutes les trois la colonisation Israélienne en Palestine et qui oeuvrent réellement pour la paix entre les 2 peuples.
Pour conclure, en cette même période de janvier 2014, notre syndicat, comme beaucoup de militants CGT, aurait voulu te voir répondre favorablement à l'invitation des Goodyear le 17 et non à celle du CRIF le 28.
Salutations fraternelles.
Motion votée à l'unanimité des 23 présents lors de notre CE du 4 février 2014

Commenter cet article