Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

marcha-patriotica.jpgAu cours d’une journée historique, plus de 80.000 personnes ont marché jusqu’à la Place Bolívar de Bogotá, pour célébrer la naissance du nouveau mouvement politique Marcha Patriotica (Marche Patriotique).

 

La grande majorité des participants sont venus de toutes les régions du pays et de manière organisée ont lancé la marche à partir de trois points différents de la ville  : le Parc National, le Colisée El Campin et le Parc Olaya Herrera.

 

Contrairement à la propagande sale déployée par les médias, les dômes militaires, policiers et autres secteurs de l’extrême droite proche des paramilitaires, pas même un verre n’a été brisé malgré le grand nombre de participants.

Bien que « la grande presse » minimise ce grand événement et n’en parle que pour le stigmatiser et le calomnier, la vérité est que le nombre de manifestants dépasse le chiffre de 80.000.

Les médias de l’oligarchie affirment qu’ils étaient 35.000, d’autres plus honnêtes admettent une participation de 50.000 personnes, cachant la réalité au pays.

 

Environ 20.000 personnes, qui n’ont pas pu atteindre la Place Bolívar en raison de la capacité dépassée, a dû se résigner à suivre ce qui est arrivé là, par le biais de gigantesques écrans disposés en différents points sur la Carrera Séptima. Le mouvement de la Marche Patriotique est le point de confluence de plus de 1.700 organisations sociales de différentes régions du territoire national, cherchant l’unité de tous les secteurs démocratiques afin d’être protagoniste dans la vie politique du pays.

 

Les principaux objectifs de la Marche Patriotique comprennent, la solution politique au conflit armé et social, la mise en œuvre de la réforme agraire équitable avec la paysannerie, la garantie de l’accès à la santé pour tous les Colombiens, des emplois décents et l’éducation gratuite et de haute qualité pour les enfants et les jeunes, entre autres.

 

Ce mouvement politique s’est constitué en fin de semaine avec la présence de plus de 4.000 délégués et près de 1.700 organisations nationales et l’accompagnement d’une délégation internationale importante.

 

Intégreront le Conseil Patriotique National :

 

Piedad Cordoba, Jairo Rivera, Carlos Lozano, Andres Gil, David Florez, Carlos García, Javier Cuadros, Gloria Cuartas, Gustavo Gallardo, Mauricio Ramos, Hubert Ballesteros, Jairo Estrada, Jael Quiroga, Joaquín Romero, Angel Torres, Heriberto flor, Diego Angulo, Caroline Baptiste, William Monsalve, Patricia Ariza, Francisco Tolosa, Nidia Quintero, Gloria Cuartas entre autres, au nom des organisations les plus diversifiées et secteurs sociaux de tout le territoire national.

 

Comme le dit la déclaration politique: « Par la Marche sont venus à Bogotá les patriotes de la Colombie pour affirmer l’existence de rêves collectifs; pour dessiner le parcours de la dignité, pour ouvrir des portes de l’espoir après l’héritage des libérateurs de l’indépendance d’abord. Nous sommes des participants de ce nouveau chapitre de l’histoire qui se forge dans l’unité populaire la plus large. » La marche patriotique est le choix pour des milliers de Colombiens et Colombiennes qui ont été marginalisés depuis des décennies par ceux qui exercent le pouvoir. Un vaste mouvement, où il y a toutes les personnes et organisations qui croient en la nécessité d’une transformation du pays.

 

La Commission Nationale Patriotique était accompagnée de plus de 100 invités internationaux, qui ont fait connaître leur déclaration politique internationale de soutien au mouvement politique Marche Patriotique, le renforcement de l’Amérique latine s’inscrivant dans la construction d’une souveraineté véritable continent.

 

 

Lu sur Comité Libertad 95

Commenter cet article

caroleone 29/04/2012 11:41


Bonjour Diablo,


 


Ben voilà, je ne voulais pas faire de politique aujourd'hui et tu me fais voir ça !!


C'est à moi maintenant, je te le pique.


Une bonne chose, une belle avancée, il faut réellement que les choses bougent en Colombie, ça ne peut plus durer !!


Je relève quelques noms qui me semblent de bon augure dans la liste citée, surtout celui de Piedad Cordoba.


Et je relève aussi que dans les objectifs ne sont pas mentionnés les indiens qui pourtant sont nombreux sur ce territoire et font partie de ceux qui souffrent .


Régler ce conflit armé est possible puisque les FARC ont montré de bonne intentions en libérant de nombreux prisonniers dernièrement mais le gouvernement lui est bien loin de vouloir régler ce
problème qui n'en est pas un pour lui et lui permet de continuer ses petites occupations paramilitaires, déplacement des communautés, persécution des opposants etc......


Alors ce nouveau parti à du pain sur la planche


Amitiés


 





 


caro