Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Liberte-JC69.jpg

Suite à la détention de leur camarade depuis le 5 mars 2012, le Mouvement Jeunes Communistes du Rhône fait la déclaration suivante :

Nous, jeunes communistes du Rhône, avons suivi avec stupeur l'acharnement et la brutalité judiciaire à l'encontre de notre camarade Antoine(*), trésorier de la fédération des jeunes communistes. La décision de son incarcération est à l'encontre des lois et a été faite à la va-vite suite aux réformes Dati qui ont affaibli le système judiciaire de par la suppression de nombreuses juridictions. Le cas d'Antoine n'est pas un cas isolé, c'est de nombreux dossiers qui de fait sont traités avec légèreté en raison du peu de moyen accordé à la Justice en France. Les tribunaux deviennent des usines à créer des injustices suivant les logiques entrepreneuriales du libéralisme.

Cette décision a provoqué l'incompréhension d'une partie du corps judiciaire et pénitentiaire ainsi que de certaines ONG comme l'Observatoire International des Prisons qui soulève le cas d'Antoine et pointe cette absurdité. De même de nombreux soutiens se sont élevés contre cette injustice, des élus, ses anciens employeurs, des professeurs à l'Université, divers notables reconnus, des organisations syndicales et politiques...

Alors qu'il était en France, qu'il payait ses impôts, avait un appartement, qu'il travaillait, qu'il étudiait à l'université, c'est quelques mois après son adhésion à notre organisation que l'implacable machine s'est mise en route et s'est abattue sur notre camarade. Il ne s'est jamais caché de la Justice ! En l'espace d'un an sa vie a complètement basculé alors qu'il n'avait jamais été inquiété jusque-là. A 14 ans, Antoine a été complice d'actes de délinquance grave lors des émeutes de 2005 et a payé sa dette auprès de la société. Émeutes qui, pour rappel, traduisaient un véritable malaise social dans les cités. Pourtant, 8 ans plus tard, Antoine avait su se réinsérer et construire à nouveau sa vie.

Nous accusons l’État d'être responsable de la délinquance des jeunes dû à son abandon total des quartiers populaires et le fait qu'il favorise la répression à la prévention. L'engorgement des prisons est incontestable, la Justice se borne à toujours privilégier l'incarcération plutôt que les peines alternatives et la réinsertion. Même si en effet, Antoine a manqué à son suivi, son procès avait pourtant fait clairement un appel du pied pour l'aménagement de sa peine. Et c'est le procureur de la République de Saint-Étienne qui a décidé, sans connaissance du dossier, d'appliquer deux ans fermes court-circuitant le Juge d'Application des Peines de Lyon, qui était saisi du dossier. Antoine est le symbole de la faille du système judiciaire, c'est pourquoi nous portons cet exemple, tristement récurrent, pour alerter l'opinion publique sur des dérives plus que préoccupantes...

Le Mouvement Jeunes Communistes du Rhône

Le 28 avril 2012

 

(*)Le prénom a été modifié

 

Signez la pétition ici

Commenter cet article