Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

LE DOSSIER

PSA-greve-faim.JPGDepuis le 18 septembre dernier, sept employés du site Peugeot-Citroën de Poissy ont entamé une grève de la faim collective pour une durée indeterminée. Tous syndiqués chez SUD Auto, ils dénoncent leurs conditions de travail, entre harcèlement moral, discrimination syndicale et régressions sociales. Une nouvelle épine dans le pied pour le groupe PSA.
Lire la suite ici

*****

 

Grève de la faim chez PSA Poissy : 7 hommes en colère


Lorsque l’on arrive boulevard de l’Europe, à Poissy, c’est deux grandes tours avec le sigle PSA qui interpellent. Deux grandes tours aux vitres d’un bleu acier impeccables, aux rondeurs chaleureuses, qui pourraient êtres presque accueillantes. Et pourtant le drame qu’y s’y passe est loin de cette accueillante ambiance.


Accolées au grille du « pole tertiaire » de PSA, des tentes vertes, des grilles grises, et des lettres écrites à la main sur des banderoles ou l’on peut lire « En grève de la faim collective pour une période indéterminée », « Stop harcèlement », « Monsieur le directeur du site de PSA, prenez vos responsabilités », « Non aux régressions sociales ».


7 salariés de PSA, syndicalistes SUD Auto, ont décidé de se mettre en grève de la faim le 18 septembre 2013. Nous les retrouvons sur place, certains debout contre le mobilier urbain, d’autres allongés à même le sol, et les derniers assis sur des tapis.


Les regards et les corps affaiblis démontrent la souffrance qu’ils vivent après avoir pris la terrible décision d’engager cette ultime action. Dernier moyen de protestation afin de pousser la direction a faire preuve de responsabilité et parvenir à faire entendre leurs revendications, notamment mettre fin à la répression syndicale qui existe au sein de l’entreprise.


En effet, harcelés par la direction, « placardisés », subissant la dégradation et le durcissement de leurs conditions de travail, le rapport social, inexistant entre eux et leur DRH ne leur permet plus de travailler dans des conditions acceptables. De la même manière, exercer leur mandat syndical est devenu presque impossible : censure des tracts syndicaux, suppression des vitrines d’affichages et du matériel informatique qui doit être mis à leur disposition, etc… Malgré leurs multiples demandes, la direction ne veut rien entendre et la répression syndicale ne cesse de s’amplifier au sein de l’entreprise.



Le Parti de Gauche dénonce le manque de considération dont fait preuve la direction, poussant les salariés à mener un combat tel que celui d’une grève de la faim. Il appelle le gouvernement à intervenir auprès de la direction de PSA afin que les négociations reprennent afin que les salariés soient réintégrés dans leurs fonctions, que leurs badges soient à nouveau opérationnel afin qu’ils puissent se rendre sur le site de Poissy comme tout autre salarié, que l’exercice de leur mandat syndical soit respecté.


Le Parti de gauche réaffirme que la loi d’amnistie sociale doit à nouveau être présentée aux parlementaires afin de protéger les syndicalistes et les acteurs du mouvement social, comme s’y était engagé François Hollande en mai 2012 afin que les représentants syndicaux puissent exercer leurs fonctions en toute impunité.


Laurence Sauvage
Secrétaire Nationale du Parti de Gauche en charge des luttes sociales et du Front des Luttes


Source :

 http://www.lepartidegauche.fr/

*****
 

Le soutien aux grévistes de la faim de PSA Poissy


La grève de la faim des ouvriers de PSA Poissy, militants de SUD, continue. Un rassemblement a eu lieu samedi 28 septembre après-midi devant la tente où les grévistes de la faim se sont installés. Il a réuni une quarantaine de participants.


Des militants de SUD Solidaires du 78, les Yvelines, étaient présents. A noter aussi la présence de quelques militants CGT de l'usine alors que le syndicat CGT de l'usine est à l'extérieur de l'initiative.


Le Parti de Gauche a voulu donner à sa participation une grande visibilité avec de très nombreuses affiches collées sur le leu du rassemblement. Le PC lui était complètement absent.



Le NPA était présent avec quelques militants dont plusieurs interviennent régulièrement sur l'usine, et la diffusion du communiqué de soutien du NPA national (cf l'info précédente du blog auto) Bon accueil de la part des militants de l'usine présents


Il ne faut pas laisser seuls les grévistes de la faim. Il faut tout faire pour que le plan anti social de Varin soit mis en échec par le mouvement le plus large possible, la prochaine date étant la journée d'action appelée par la CGT PSA sur toutes les usines du groupe  le 3 octobre


Sur place un appel au soutien a été préparé:

 

COMMUNIQUE - 28 septembre 2013

PG, NPA, PCOF (Argenteuil,) les amis du Front de Gauche (Argenteuil)

 

Depuis onze jours des salariés de PSA Poissy, membres du syndicat SUD Auto sont en grève de la faim contre la discrimination syndicale et les mesures vexatoires (harcèlement, aggravation des conditions de travail...) dont ils sont victimes.

Leur lutte exemplaire met au grand jour la violence des méthodes patronales, que le PDG du groupe PSA, Mr Varin, veut imposer dans le cadre de l'accord de compétitivité afin de légitimer la régression sociale en cours.

Les organisations soussignées, présentes au rassemblement du samedi 28 septembre devant le pôle tertiaire de PSA Poissy, réaffirment leur entière solidarité avec le combat des salariés de Poissy.

Elles appellent l'ensemble des autres organisations du mouvement ouvrier à rejoindre sans attendre le mouvement de soutien, pour que les revendications des grévistes soient satisfaites


Source:

http://www.npa-auto-critique.org/

 


 


Commenter cet article