Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Lu sur le blog "Réveil Communiste"

 FVR-PCF

Les résultats nationaux et départementaux du vote des communistes pour le choix de la base commune sont maintenant connus et nous pouvons en faire une première analyse :

  • Avec 63.033 inscrits le parti perd 5.043 cotisants depuis le vote de 2011 pour le candidat aux présidentielles, 14.067 cotisants depuis le 34ème congrès et 36.184 depuis le 33ème.
  • Avec 34.170 votants, ce vote a mobilisé 13.969 communistes de moins que le vote de 2011 pour le candidat aux présidentielles, 5.298 communistes de moins qu’au 34ème congrès et 10.648 de moins qu’au 33ème congrès.
  • Au final, au regard des 130.000 communistes annoncés, la participation atteint 26,82%. Presque 3 communistes sur 4 n’ont donc pas participé à ce vote.

Ces premiers chiffres, cotisants et participants, indiquent que l’affaiblissement des forces organisées du PCF se poursuit.


Il faut certes tenir compte que les textes ont été envoyés 10 jours à peine avant le vote dans un document de 75 pages, mêlant contributions et textes alternatifs. Beaucoup de communistes n’ont pas eu le temps de lire ces documents. Beaucoup ne les ont pas encore reçus.


La direction nationale et une grande partie des directions départementales ont contribué à dévaloriser la démarche de choix de base commune, stigmatisant les textes alternatifs, multipliant les démarches administratives sur la légitimité de leurs signataires, refusant d’ouvrir le débat sur le contenu.


Tout cela a favorisé la non participation et le vote pour le texte du Conseil national qui avait été rendu public dès la mi-octobre et bénéficiait du statut officiel.


Cet affaiblissement des forces organisées du PCF est le principal enseignement des résultats. Il traduit que des communistes continuent de manière significative de quitter le PCF ou de s’en mettre à la marge et il révèle la fragilité et le caractère conjoncturel du renforcement médiatique engendré par la présidentielle.


Le texte proposé par le Conseil national du PCF, « Il est grand temps de rallumer les étoiles - Humanifeste du Parti communiste à l’aube du siècle qui vient », a été adopté avec 73,15% des suffrages exprimés soit 24.597 voix, 2.622 voix de plus qu’au 34ème congrès qui suivait le désastre des 1,9% des présidentielles, mais perdant 2.801 voix sur le 33ème et 6.830 sur le 32ème.


Ce résultat conforte évidemment la direction dans la poursuite de sa stratégie. Mais ce vote est en même temps l’expression d’orientations et de préoccupations diverses, voire contradictoires. De nombreux communistes ont voté sans enthousiasme, considérant qu’il faudrait modifier largement ce texte et que des éléments des textes alternatifs devaient être pris en compte.


Les 3 textes alternatifs ont ensemble obtenu plus d’un quart des voix avec 26,85% et 9.026 voix (moins 5.288 sur le 34ème congrès, moins 2.258 sur le 33ème, retrouvant le niveau du 32ème congrès en 2003).

  • Le texte alternatif n°1 a obtenu 11,08% (dans une configuration politique comparable, le texte "Fiers d’être communiste" avait obtenu 13,5% en 2006) ;
  • Le texte alternatif n° 2, « Combattre l’austérité, en finir avec le capitalisme », a obtenu 9,95% (ce courant La Riposte avait obtenu 14,9% en 2008) ;
  • Le texte alternatif n° 3, « Un parti résolument communiste dans l’affrontement de classe, ni abandon, ni effacement », a obtenu 5,82% (dans une configuration politique comparable, le texte "Remettre le PCF sur les rails de la lutte des classes" avait obtenu 8,22% en 2006).

Certes, ce résultat est en recul par rapport au 34ème congrès. Cela n’a rien d’étonnant. La direction du parti a surfé sur le résultat rassurant de Mélenchon à la présidentielle et sur la confiance de nombre de communistes soulagés que le PCF n’ait pas été absorbé dans l’opération Front de Gauche, sans compter le manque de temps et de débat qui a caractérisé cette première phase du congrès.


La nouvelle carte PCF, où le logo de la gauche européenne se substitue à la faucille et au marteau sans que les communistes aient été consultés sur ce point, montre pourtant que l’autonomie du PCF reste un combat à mener. On comprend que la référence aux étoiles dans le texte de la direction n’était pas littéraire mais bien politique, un choix politique pro-européen fondamental pour la direction du parti.


Le résultat obtenu par les trois textes dans des conditions difficiles, témoigne que de nombreux communistes ne se satisferont pas de « Rallumer les étoiles » et pèseront au congrès pour faire bouger les lignes.


Avec 11,08%, notre texte est le premier des textes alternatifs. Il fait ses meilleurs résultats dans le Pas-de-Calais où il est devant la base commune, dans l’Orne, le Rhône, l’Hérault, la Saône-et-Loire, l’Eure et le Var.


Nous avons fait le choix du courage politique en mettant dans le débat des idées et propositions qui tranchent avec la stratégie actuelle du PCF. La violence du capitalisme, la crise sociale et politique, la guerre présente dans de nombreux pays, tout cela appelle à un combat communiste renouvelé et à un débat stratégique audacieux.


La discussion va se poursuivre dans les assemblées de cellules, conférences de section et départementales et nous allons y prendre toute notre part.


L’actualité sociale et politique peut encore bousculer les plans préétablis et nous ne doutons pas que bien des idées du texte "Unir les communistes" vont être au cœur du débat sur la résistance nécessaire à l’Union Européenne, sur les nationalisations et la perspective du socialisme comme réponse à la violence du capitalisme, sur l’autonomie nécessaire du parti communiste...


Le débat sur la modification des statuts revêt une importance primordiale pour l’avenir du PCF. Nous appelons les communistes à s’en emparer et à faire de l’existence, de l’autonomie et du renforcement des organisation de base que sont la cellule et la section, une priorité.


Plus que jamais nous sommes déterminés à faire vivre et renforcer le PCF et à unir les communistes dans leur parti sur un projet clairement identifié.


Caroline Andréani, membre du CN, Seine-Saint-Denis, section d’Aubervilliers
Paul Barbazange, membre du CN, Hérault, secrétaire section de Béziers
Floriane Benoit, membre du CN, Isère, secrétaire section de Fontaine
Pascal Brula, Rhône, section de Lyon
Robert Brun, Drôme, section de Romans
Marie-Christine Burricand, Conseillère générale, membre du CN, Rhône, section de Vénissieux
Aimé Couquet, Hérault, section de Béziers
Marie-Christine Eigeldinger, Membre du CD du Rhône, Rhône, secrétaire de section de Saint-Fons
Guy Jacquin, Ain, section de Bourg
Jean-Jacques Karman, Conseiller général, membre du CN, Seine-Saint-Denis, section d’Aubervilliers
Armand Lecoq, Hérault, section de Béziers
Bernard Le Mee, Rhône, section de Villeurbanne
Jean-Pierre Meyer, membre du CN, Var, section de Sanary
Pierre-Alain Millet, adjoint mairie, Rhône, section de Vénissieux
Pasquale Noizet, membre du CN, Paris, section du XXème
Alain De Poilly, membre du CN, Val-de-Marne, section de Fontenay-sous-Bois
Gilles Questiaux, Paris, section du XXème
Gilbert Rémond, Rhône, section de Vaulx-en-Velin
Jean-Louis Rolland, Charente-Maritimes, section de La Rochelle
Eric Ruiz, Eure, membre du CD
Laurent Santoire, Seine-Saint-Denis, section de La Courneuve
Fabrice Selingant, élu de Montargis, Loiret, section de Montargis
Bernard Trannoy, Gironde, Section Bassin d’Arcachon
Danielle Trannoy, Gironde, Section Bassin d’Arcachon
Serge Truscello, membre du CD du Rhône, secrétaire section de Vénissieux

 

Commenter cet article

caroleone 22/12/2012 16:03


Bonjour CCL,


 


Oui tu as raison, seul un parti marxiste léniniste pourrait inverser l'ordre des choses et pour se faire comme tu l'as dit, il faudrait un rassemblement large et unitaire de tous ceux qui s'en
réfèrent encore.


C'est pas gagné keujtedis, mais certainement en tant de crise cela se fera t'il car c'est toujours dans les moments d'urgence que les forces regroupant les mêmes idéaux se rejoignent.


En attendant je t'envoie cette petite étoile rouge pour illuminer ta fin d'année, je n'ai pas trouvé pour ma part d'étoile rouge pour mettre sur la flèche de mon sapin qui cette année est rouge
et noir comme moi.


 


Je te fais une bise révolutionnaire pour la peine.


 


caro


 



caroleone 22/12/2012 09:29


Bonjour Diablo,


 


Ne t'en fais pas pour la trêvé, c'est général à mon avis et bien normal, chaque année c'est pareil et il faut s'accrocher néanmoins si on n'a pas envie de se mettre en break à cette période. Je
retrouve avec le blog les mêmes périodes de calme plat que lorsque j'essayais parfois vainement de décrocher des contacts aux périodes où j'avais des chatons à vendre. Je me serais bien arraché
les cheveux alors à ces moments-là car le vide en face de nous parfois ça fout les jetons.


Bon courage petit diablo, je suis encore là, t'inquiètes, je me suis trouvé un petit thème super intéressant pour aborder les fêtes, ça va m'occuper un temps (rien à voir avec la dinde ou les
truffes


 


Bises et bon samedi


 


caro

CCL 22/12/2012 05:10


Salut Diable Rouge et Caro !


Ce P"C"F  et son programme  soci-a-l'eau-demo-crotte, il merite franchement de perir une fois pour toute. Alors au moins, un nouveau parti pourra reprendre le beau nom de Parti
COMMUNISTE Francais, un vrai , un pur, qui regardera l'etat bourgeois et son Cartel Europeen dans le blanc des yeux et leur rendra coups pour coups. Un parti qui n'aura pas honte d'afficher
haut et clair la faucille et le marteau, et la seule theorie revolutionnaire qui existe et qui est PLUS VRAIE QUE JAMAIS au 21eme siecle : le Marxisme-Leninisme !


Ce NOUVEAU PCF devrait unir toutes les organisations marxiste-leninistes qui existent deja en France , y compris les marxiste-leninistes qui appartiennent encore a l'actuel P"C"F degenere.


A mon avis les differences qui existent entre le PRCF, l'URCF, les CAC, le parti "communistes" ,le PCOF, etc... je dois en oublier d'autres, ces differences sont mineures et ne justifient pas des
organisations ou cercles eparpillees. Comme en Russie avant 1903, date de la creation du POSDR par Lenine, a partir de tous les cercles marxistes separes.


Ce parti pourrait etre le fer de lance d'un Front de Liberation Nationale , qui pourra unir tous les patriotes qui aspirent a briser  cette prison des peuples ou est emprisonnee
notre nation: le Cartel des Etats Bourgeois Europeens.


Un joyeux Noel a tous les Camarades!


PS: a propos d'etoiles... une etoile bien rouge scintille au sommet de mon sapin!

caroleone 21/12/2012 21:42


Bonsoir Diablo,


 


Oui il est grand temps de rallumer les étoiles mais c'est un programme poétique et non un programme politique de rallumer ces fameuses étoiles. Même si l'idée est belle, c'est de l'enfumage et
son nom n'a que cette odeur de fumée.


Les camarades qui ont présenté des textes alternatifs et ceux cités dans l'article sont très courageux et combatifs et je les félicite de rester encore et de faire bouger les lignes de
l'intérieur, j'ai eu quelques aperçus de ce que c'était et il faut franchement en vouloir, alors chapeau !


Je ne sais pas pour ma part si l'espoir est encore permis en ce qui concerne nos idées, je ne sais plus du tout quelle tactique militante est la plus judicieuse car malgré tout on ne voit pas
beaucoup d'engouement autour de nous.


 


Bises et bonne soirée


 


caro

DIABLO 21/12/2012 23:29



Bonsoir Caro,


Le climat est bien morose en ce moment. Je n'attends rien du prochain congrès du PCF. L'avenir du communisme en France est ailleurs et j'espère que les
communistes du dedans et du dehors sauront bientôt s'unir dans l'action.


Nous ne reparlerons courant 2013 c'est sûr.


En tous cas merci pour ta visite: en ce moment EL DIABLO est sans doute victime de la "trêve des confiseurs" avec une chute vertigineuse de ses visiteurs ces deux derniers jours peut être occupés à décorer le sapin de Noël ou à acheter la dinde, je ne sais pas.


Bises et à bientôt,


Diablo