Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Lu de « Réveil communiste » :

jjkarman.jpgLors des deux derniers CN, j’ai entendu des choses étonnantes comme une évolution possible du Parti Socialiste sur la question européenne ou encore ne pas fermer la porte à une entrée dans le gouvernement.

 

Aujourd’hui le résultat électoral est là et la situation est sans ambigüité. Le Parti socialiste ne tient pas les engagements qu’il avait pris lors des grandes manifestations pour la retraite à 60 ans pour tous. Il donne son accord pour qu’un ancien ministre de droite représente la France au Bureau International du Travail. Il a la même démarche en Syrie que celle de Sarkozy en Libye. Il demande aussi au peuple grec les mêmes sacrifices. Le rôle impérialiste de l’OTAN est confirmé, le rôle du FMI et de l’OMC, toujours dirigé par un socialiste, ne sont pas remis en cause. Rien non plus sur un arrêt des licenciements, pas plus sur de nécessaires nationalisations de banques et autres…

 

Alors aucun doute, le gouvernement n’est qu’un gouvernement social libéral, donc de nature capitaliste, qui va s’enfoncer dans la crise du capitalisme et va demander à la classe ouvrière, au peuple de France des sacrifices pour maintenir le « bon coût du travail » pour les profits capitalistes.

 

Dans ces conditions, poser la question de la participation de communistes à ce gouvernement est surréaliste. Comment une direction communiste peut-elle envisager une telle question et demander à des communistes l’éventualité de se renier ? Je propose de dire mercredi que la question ne se pose pas, de développer l’orientation de lutte de classe contre la crise et de réfléchir, plus profondément, à la politique des fronts de gauche.

 

En 1958, la vague gaulliste ne nous avait laissé que 10 députés sur 150 sortants. Aujourd’hui, la vague rose est de même nature. Mais très vite, la situation va changer. Par exemple, il y a 2 ans, le Parti Socialiste grec de retour au pouvoir était le grand vainqueur avec 44 % des voix. Aujourd’hui, il a moins que 12 % c'est-à-dire une perte de plus de 70 % de ses voix. Et parallèlement, un Parti Communiste grec et le Parti de la Gauche Radicale sont à plus de 30 %.

 

Nous sommes le 18 juin, coïncidence : l’appel que nous allons proposer doit être un appel à la résistance et à l’union contre l’Union Européenne et contre les solutions capitalistes sociales libérales que le Parti Socialiste va mettre en œuvre.

 

Ne refaisons pas l’erreur de 1997, où il y a eu tromperie. Cette fois, ce serait la marginalisions totale de notre Parti…

 

Jean-Jacques Karman

Commenter cet article

Henri 20/06/2012 00:25


bonsoir,


ce qu'il faut c'est soit le CN démissionne et ses membres retournent à la vraie vie, soit on sort la machine à calottes, soit j'en sais rien, mais en ce moment j'ai vraiment l'impression que la
place colonel fabien c'est le titanic à la différence près que à part nous, la chute de la maison"communiste" tracasse pas grand monde.


 


surement qu'une des solutions y compris chez les oppositionnels c'est d'arrêter de communisuer des "communiqués" et revenir à la base: tracter, préparer des journaux de cellule ( copyright diablo
et lu chez Delaunay..), la vérité terrain y a que ça qui est réel;


par contre, si on fait comme ça , il va falloir que beaucoup d'entre nous arrêtent le syndrome Leroy Merlin( Copyright Diablo), ou pelouse en Corrèze, et arrête d'inventer des prétextes pour ne
pas clamer son identité communiste et diffuser son identité autour de lui; par exemple, moi au taf, j'achète l'huma et l'écho et je m'en cache pas trop, histoire d'afficher l'existence de nos
organes de presse et à partir des unes discuter avec les collègues... mais des petites actions comme ça , c'est surement trop basique pour ceux qui se rêvent députés ou ministres


 


Henri, militant communiste désabusé mais pas encore aigri