Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

A deux reprises, une fois le vendredi 08 avril 2011 après-midi et l’autre le samedi 09 avril 2011 matin, des participants aux Conseil National se sont indignés avec force de la manipulation par la direction des informations concernant la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Le journal "L’Humanité" pris en flagrant délit de mensonge

Vendredi après-midi Pierre Lacaze, secrétaire de la Fédération de Haute-Garonne, s’insurge en découvrant sur le site Internet de l’Humanité l’affirmation suivante : "Pierre Laurent, relayé par une majorité des membres du Conseil national au cours de la réunion d’aujourd’hui, s’est prononcé à titre personnel en faveur de la candidature de Jean-Luc Mélenchon". S’appuyant sur le constat que la moitié des intervenants se prononçait contre cette candidature, Pierre Lacaze a demandé qu’un démenti soit immédiatement publié. Dans l’incapacité de nier l’importance de l’opposition, Pierre Laurent a clos le débat avec désinvolture en ironisant sur le fait qu’il "ne tenait pas la plume des journalistes".

Pierre Laurent décide à la place des adhérents

Dimanche matin, Alain de Poilly, membre du réseau "Faire vivre et renforcer le PCF", fait part de son indignation après avoir découvert la veille sur BFM télé les propos de Pierre Laurent affirmant, avant que les adhérents aient pu se prononcer sur la candidature de leur choix, que "pour la première fois depuis 35 ans les communistes ne présenteront pas de candidats à l’élection présidentielle".

Forts remous dans l’assistance, certains supposant que l’intervenant exagère. Un peu plus tard, Jean-François Téaldi, membre du CN, explique comment, quelque peu incrédule, il a, en journaliste(*) toujours soucieux de vérifier l’information à la source, visionné entre temps l’enregistrement et constaté la véracité des propos.

Visiblement choqué et déçu, il a jeté un froid sur l’assistance en se demandant, avec une forte émotion dans la voix, s’il avait dans ces conditions "encore sa place au CN" et s’est dirigé vers la sortie, alors que de nombreux participants lui demandaient de rester.

 

(*) Il est entre autre secrétaire général du Syndicat national des journalistes CGT de France Télévision.

Source : « pcf sud ardèche »

Commenter cet article

Serge DD 17/04/2011 19:05



Je partage ton pessimisme camarade, tu parles de chapelles, moi de groupuscules !


Si le communisme est une utopie, pourquoi ne pas croire à l'utopie d'une révolution au sein du PCF ?...


Fraternellement.



DIABLO 17/04/2011 20:18



En effet, c'est une façon de voir les choses...



Serge DD 17/04/2011 12:41



Ces faits gravissimes montrent que la direction actuelle du PCF est aux abois.


les communistes dignes de ce nom, encore membres du parti, devraient en exiger immédiatement la démission collective et préparer un congrès refondateur qui pourrait voir revenir ceux qui sont
partis, écoeurés des dérives (au mieux social-démocrates) des directions successives depuis Robert Hue.


Plus que jamais, notre pays a besoin d'un parti communiste sur ses bases de luttes de classes capable d'impulser les luttes nécessaires à la mise en échec des politiques réactionnaires menées
alternativement par l'UMP ou le PS.



DIABLO 17/04/2011 18:59



Espérer une démission collective des membres du Parti est illusoire . C'est le suivisme aveugle qui domine chez les adhérents.


Quand à la refondation d'un PC vraiment communiste en France, je commence à désespérer : il y a trop d'éparpillement et de chapelles sans parler des ex-militants perdus dans la
nature...