Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

bonnet-phrygien

Comme chaque année, mais sans doute avec plus de vigueur compte tenu des européennes et de la perspective de l’accord transatlantique, l’Association pour une Constituante appelle à des rassemblements partout en France pour commémorer le vote "Non" des français au Traité Constitutionnel européen le 29 mai 2005.

 

A Paris, compte tenu des difficultés liées aux jours fériés, ce sera le 27 mai à 18h30 dans le jardin des Tuileries, à côté de la plaque qui célèbre la proclamation de la République le 22 septembre 1792, en face du 228 rue de Rivoli (métro Tuileries ou Concorde). Venez nombreux.

---

Contre la soumission à Bruxelles, Pour la dignité du citoyen

 

Comme par un fait exprès, les européennes (25 mai 2014) auront pratiquement lieu au même moment que les commémorations du « Non » des Français au traité constitutionnel européen (TCE) le 29 mai 2005. Le choix pourtant très clair des électeurs a ensuite été violé par le gouvernement et les parlementaires français (PS et UMP) qui ont fait passer en force un traité jumeau du TCE : le traité de Lisbonne. Ce coup d’État reste dans toutes les mémoires.

 

La concomitance des dates est une occasion quasi unique de réaffirmer ce qu’est vraiment la souveraineté populaire, fondement même de la République, et de la démocratie et donc de stigmatiser le fameux « Parlement » européen qui avait très majoritairement demandé qu’on ne tienne pas compte des votes français et néerlandais.

 

D’ailleurs, qu’est-ce que le « Parlement européen » ? On peut s’interroger alors que même la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe a cru bon de noter, dans l’arrêt dit « traité de Lisbonne », que ce Parlement n’en était pas véritablement un en l’absence de peuple européen. Ce « Parlement » est un succédané destiné à faire accepter la disparition de toute souveraineté populaire dans un espace européen dirigé par les opérateurs financiers. On comprend alors pourquoi les dirigeants tiennent tellement à ce que la participation à l’élection européenne soit importante, pourquoi ils ont besoin de pouvoir dire que les résultats et les élus issus de cette consultation sont légitimes. Ce « Parlement » ne gênera ni la « bonne gouvernance », ni les négociations actuellement menées dans le plus grand secret pour un grand marché transatlantique qui domestiquera les États et les peuples.

 

Seule une refondation réelle de la citoyenneté par l’appel à une Assemblée constituante élue au suffrage universel en France peut répondre aux légitimes aspirations à la démocratie.

 

Qu’à l’occasion du 29 mai, des rassemblements se tiennent pour commémorer le vote des français ! Ce sera la réaffirmation de la volonté des citoyens et de la souveraineté du peuple.

 

Association pour une Constituante www.pouruneconstituante.fr

comité-Valmy-copie-1

Le Comité Valmy soutient cet appel

Le Comité Valmy soutient cet appel de ses amis de l’Association pour une Constituante et participera au rassemblement au jardin des Tuileries le 27 mai. Il souhaite le succès de cette initiative.

 

Ce rassemblement se tiendra au lendemain des élections européennes qui – depuis leur institution – ont toujours représenté, pour le peuple de France, la volonté des européistes de l’impliquer "à l’insu de son plein gré" dans un processus de trahison nationale et de destruction de la République, contraire à ses sentiments profondément patriotiques et républicains.

 

Après en avoir délibéré, le Comité Valmy a réaffirmé son appel à refuser le piège masochiste de la fausse démocratie européiste et sa logique d’autodestruction de la nation et de la souveraineté populaire, et donc à s’abstenir de participer à ce simulacre d’élection.

Comme en 2009, le Comité Valmy appelle les Français à une abstention citoyenne, à un boycott militant, le 25 mai 2014, de "l’élection européenne".
Le peuple de France, qui est entré en résistance, réaffirmera ainsi sa volonté de reconquête patriotique, républicaine et sociale.
Il manifestera aussi, par la même occasion, son rejet de l’Europe occidentaliste, impérialiste et de sa politique d’agression, notamment en Ukraine, où elle soutient des nazis, et en Syrie où elle est alliée aux terroristes Takfiris.

 

Le Comité Valmy s’est également prononcé en faveur d’une nouvelle Assemblée Constituante. En même temps, il estime nécessaire de favoriser l’instauration d’une discussion à propos de l’élaboration populaire et pluraliste du contenu des futures institutions de la République.
Aucune des précédentes constitutions qui ont été appliquées par notre République, ne peut, selon nous, être reprise purement et simplement et permettre le large consensus patriotique et républicain que nous pensons aujourd’hui possible et souhaitable.
En particulier, les successeurs européistes de Charles de Gaulle ont transformé la Constitution de la 5ème République en un outil dictatorial, au service de leurs pratiques volontaires de destruction de la nation et de la République.

 

Le peuple de France, qui "ne sera jamais un peuple d’esclaves," est riche en traditions révolutionnaires et de résistance. Il est donc prévisible que la vaste riposte de salut public attendue contre la tyrannie des dirigeants compradores de notre pays, vassalisé par l’euro dictature, va se produire. Elle pourrait faire naître et se développer un profond mouvement de masse de rébellion légitime, chez les victimes de l’oligarchie financière euro-atlantique au pouvoir, lesquelles victimes représentent l’immense majorité de notre peuple.

 

Cette perspective révolutionnaire en gestation impose de parvenir enfin, par une stratégie de compromis historique anti-oligarchique, au rassemblement des forces de la Résistance potentiellement majoritaires. Elle implique aussi, selon le Comité Valmy, de commencer à définir de la façon la plus consensuelle et rassembleuse possible, les futures institutions de la République capables de permettre le rétablissement de l’indépendance nationale et de la souveraineté du peuple-nation et de résister à la contre-offensive du bloc occidentaliste.

 

Claude Beaulieu
Le 8 mai 2014

 

 SOURCE

Commenter cet article