Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

tribune-libre

 

Les médias nous invitent régulièrement à « nous méfier des contrefaçons ».


Mais il n’y a pas que dans le champ économique que la mondialisation euro-maastrichtienne favorise l’explosion du toc et de la camelote.


Dans le domaine politique, qui peut croire que le « Front national » xénophobe de M., Mme et Mlle Le Pen ait quoi que ce soit de commun avec le « Front national de lutte pour l’indépendance de la France » qu’animait le PCF clandestin pendant l’Occupation, ce rassemblement pluriel à la fois patriotique, antiraciste et antifasciste ?


Qui peut imaginer que l’Union Maastrichtienne Patronale (la vraie signification des lettres U.M.P.) puisse se réclamer d’un Général qui, sur les bases qui était les siennes, sut naguère dire non à l’Europe allemande, puis non à l’OTAN sous pilotage états-uniens ? Encore faudrait-il que les « gaullistes » de pacotille qui dirigent l’UMP cessent de ramper aux pieds d’Angela Merkel tout en léchant les bottes sanglantes de l’Oncle Sam !


Qui peut imaginer que Jaurès eût pu se reconnaître dans un Hollande, dont l’euro-régionalisme détruit la République française une, laïque et indivisible, dans un Valls, qui saccage les acquis sociaux en accord avec le MEDEF, dans un Fabius qui jure ses grands dieux que les nazis de Kiev ne sont pas « vraiment » d’extrême droite, et dans tant d’ « intellectuels » de la fausse gauche qui déplorent que l’Occident n’ait pas envahi la Syrie ?


Qui peut concevoir que Lénine, qui écrivait en 1915 qu’ « en régime capitaliste, les Etats-Unis d’Europe ne peuvent être qu’utopiques ou réactionnaires » ait jamais donné au mot communisme le même sens que Pierre Laurent, l’actuel président du Parti de la gauche européenne, qui défend l’euro et se promène dans les manifs avec le drapeau européen sur le cœur (après avoir répudié la faucille et le marteau !) ?


Mais la masse du peuple de France en a marre des contrefacteurs politiques qui démoralisent et qui désossent notre pays.


Alors, que s’unissent au plus vite les forces FRANCHEMENT communistes qui veulent sortir de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme.


Vienne aussi le temps d’une unité des VRAIS syndicalistes qui veulent défendre les revendications ouvrières au lieu de négocier la plate-forme revendicative… du MEDEF !


Qu’advienne également le temps des VRAIS patriotes qui, ravivant et actualisant le programme du CNR, défendront à la fois l’indépendance nationale, le progrès social et la reconstruction républicaine de notre pays ; le temps également des vrais internationalistes qui, refusant de confondre internationalisme prolétarien et supranationalité capitaliste, retrouveront – en solidarité avec le peuple palestinien, avec Cuba socialiste et avec les mineurs rouges du Donbass – le VRAI sens du mot d’ordre de l’Internationale communiste :

« prolétaires de tous les pays, peuples opprimés du monde, unissez-vous ! ».

 

 

Floréal

 

 

 source: initiative communiste

Commenter cet article