Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Bulgarie.jpg

La crise politique et sociale va encore s’aggraver. La Bulgarie qui a rejoint à marche forcée la Communauté Européenne, a été placée sous le contrôle de l’OTAN par les forces politiques de gauche et de droite qui y ont liquidé la propriété collective à leur profit. Ce pays vit des heures dramatiques tant son peuple y est exploité par des équipes d’affairistes corrompus qui ont mis la main sur le pouvoir avec la bénédiction des dirigeants européens.

 

 

Cette situation a conduit à des manifestations imposantes contre l’augmentation des prix, le chômage de masse et la corruption qui ont contraint le pouvoir a organiser des élections anticipées. Le résultat de ces élections est significatif de la crise politique profonde que traverse le pays. Sans aucune perspective de changement tant les forces de droite et de gauche font la même politique, celle de l’oligarchie qui a mis en coupe réglée le pays, les bulgares ne sont pas allés voter pour la moitié d’entre eux. Pour le reste, ils ont mis en première position le parti de droite (32%) sortant et en deuxième position le parti socialiste (27%) tandis que près de 13% se sont portés sur des partis à l’orientation fascisante.

 

 

Les conditions d’une aggravation brutale de la crise économique et sociale sont réunies. En l’absence d’une force révolutionnaire conséquente il y a fort à parier que les représentants de l’oligarchie vont tenter de maintenir sous le boisseau les révoltes populaires qui se développeront tout simplement pour assurer la survie des gens. Dans ces conditions l’immigration est un objectif d’une partie de la population qui devient ainsi une force de travail bon marché pour les pôles capitalistes européens dominants. Cette situation caractéristique des pays les moins développés de l’Europe montre à quel point la construction européenne est une machine de guerre contre les peuples.

 

Source : Site "Communistes"

Commenter cet article