Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Travailleurs,

La Révolution Cubaine vient d'avoir 52 ans de victorieuse existence et aujourd'hui, plus que jamais, sont vives et inébranlables dans la direction de la nation et dans notre peuple, la volonté et la détermination de continuer la construction du socialisme, d'avancer dans le développement et l'actualisation du modèle économique que nous devons suivre en consolidant les conquêtes déjà réalisées.

La direction du Gouvernement a élaboré un ensemble de mesures qui garantissent et mettent en oeuvre les changements qu'il devient nécessaire et urgent d'introduire dans l'économie et la société pour transformer et rendre plus efficace l'actuel processus de la production et du travail.

Cuba se trouve face à la nécessité urgente d'avancer économiquement, de mieux organiser la production, d'élever la productivité, d'améliorer la discipline et l'efficacité et cela ne sera possible que par le travail digne et le dévouement de notre peuple. Aujourd'hui, le devoir des Cubains est de travailler et de bien travailler, sérieusement et de façon responsable et d'atteindre une meilleure utilisation des ressources dont nous disposons pour satisfaire ainsi nos besoins.

En rapport avec le processus d'actualisation du modèle économique et les projections économiques pour la période 2010-2015, on prévoit dans les Directives pour l'an prochain, la réduction de plus de 500 000 travailleurs dans le secteur d'Etat et parallèlement, son augmentation dans le secteur non étatique. Le calendrier pour son exécution est prévu par les organismes et les entreprises jusqu'au premier trimestre 2011.

Pour le mouvement syndical et les travailleurs, donner la plus grande attention à la réduction des effectifs, au processus de disponibilité des travailleurs et à l'emploi et arriver à une utilisation adéquate des ressources humaines, est une tâche incontournable. On sait qu'il y a 1 million de postes excédentaires dans les secteurs couverts par le budget de l'état et des entreprises.

Notre Etat ne peut ni ne doit continuer à maintenir des entreprises et des entités de production de services et de production subventionnée avec des effectifs gonflés et des pertes qui nuisent à l'économie, qui sont contre-productives, qui créent de mauvaises habitudes et faussent le comportement des travailleurs. Il faut élever la production et la qualité des services, réduire les importants gaspillages sociaux, éliminer les gratuités indues, les subventions excessives, l'étude comme source d'emploi et la retraite anticipée.

Le succès du processus qui démarre actuellement dépendra de la volonté politique que, à partir du mouvement syndical et sous la direction du Parti, nous, les dirigeants syndicaux, nous donnerons préalablement aux actions qui doivent être entreprises, et du consensus social que nous atteindrons au sujet de la pertinence économique et politique de ce changement. Ces mesures de disponibilité du travail cherchent à identifier les postes non indispensables et le reclassement des travailleurs qui les occupent dans un autre poste de travail où cela est nécessaire et possible, ou leur réorientation professionnelle.

Pour le traitement des travailleurs mis en disponibilité, on agrandit et on diversifie les options actuelles avec de nouvelles formes de relations de travail non étatiques comme alternative d'emploi.

Parmi celles-ci le fermage, l'usufruit, les coopératives et le travail à compte propre, possibilités vers lesquelles iront des centaines de milliers de travailleurs dans les prochaines années.

A l'intérieur du secteur d'Etat, il sera uniquement possible d'occuper les places indispensables dans les travaux pour lesquels on manque historiquement de force de travail, comme l'agriculture, la construction, l'enseignement, la police, les ouvriers de l'industrie et autres.

Le pays exécute dans divers secteurs un important processus d'investissement dans le pétrole, la construction, la biotechnologie, l'industrie pharmaceutique et le tourisme, de même qu'il promeut d'autres productions de biens et qu'il élargit l'exportation de services, ce qui sera aussi une source d'emplois.

Ces changements dans la politique de l'emploi s'appliqueront graduellement et progressivement , ils commenceront immédiatement et embrasseront tous les secteurs par leur importance et leur incidence.

Tout ce processus s'effectuera sur des bases et selon des normes nouvelles et l'actuel traitement du travail et des salaires pour les gens mis en disponibilité sera modifié car il ne sera pas possible de protéger et d'aider indéfiniment les travailleurs par un salaire . Dans l'identification, le transfert et le reclassement vers d'autres travaux, la gestion et les dispositions personnelles de l'intéressé auront un rôle très important.

Pour définir ceux qui occuperont les places disponibles dans chaque collectif de travail, on prendra en considération la capacité démontrée du travailleur à occuper ce poste.

Le salaire est un sujet extrêmement important. Il faut réactiver le principe de distribution socialiste de payer chacun selon la qualité et la quantité du travail qu'il fournit. Les systèmes de paiement au résultat appliqués dans les centres avec un personnel convenant mieux continueront d'être suivis pour élever la productivité et en conséquence, le revenu des travailleurs.

Favoriser le fait que l'organisation syndicale, à chaque niveau de direction, contribue à l'accomplissement de cette politique, garantira la continuité de la construction du socialisme cubain appliquant le concept de Révolution à partir du sens de l' histoire et en changeant tout ce qui doit être changé.

La CTC et les syndicats, nous nous engageons et nous veilleront à la plus stricte observance et application du principe d'adéquation démontrée pour déterminer celui qui a le meilleur droit à occuper une place ainsi que pour la transparence dans laquelle ceci doit être exécuté.

Le syndicat doit mettre en oeuvre dans son secteur le contrôle systématique sur la marche de ce processus avec un haut niveau d'exigence et le maintenir du début à la fin, adopter les mesures correspondantes et informer ses organismes supérieurs et la CTC.

L'unité des travailleurs cubains et de notre peuple a été la clef de voute de l'oeuvre gigantesque édifiée par la Révolution et, en ce qui concerne les transformations que nous entreprenons maintenant, elle continuera d'être notre arme stratégique la plus importante.

 

Secrétariat national de la CTC.

(traduction Gaston Lopez)

Commenter cet article