Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

cuba-si02

Un communiqué de Cuba Si France

cuba-si01.jpgThalassa a diffusé vendredi soir 18 mai 2012 sur « France 3 » des reportages sur Cuba participant d’une campagne de dénigrement systématique. En moins d’une heure, tous les clichés de la propagande menée contre la révolution cubaine ont été déversés. En revanche, rien sur l’embargo  US instauré depuis plus d’un demi- siècle  contre la Grande Ile et ses retombées sur la vie quotidienne des gens. Rien sur les efforts  qu’a dû accomplir ce petit pays du Tiers monde pour surmonter l’asphyxie économique et lutter contre les actions terroristes fomentées depuis les Etats-Unis. Rien sur l’alphabétisation de 99% de la population. Rien sur les progrès spectaculaires dans le domaine de la santé  et l’allongement de l’espérance de vie alors qu’à quelques encablures de Santiago de Cuba et de la Havane la mort frappe avant l’heure. Rien sur l’éducation pour tous alors que sur le même continent des millions d’hommes et de femmes ne savent ni lire, ni écrire. Rien sur ce pays capable de former des milliers de savants, d’universitaires, de médecins, de musiciens, de créateurs, de sportifs de haut niveau. Rien sur la solidarité avec les peuples de la région comme en Haïti où ont été envoyés des centaines de médecins et de spécialistes de la construction en zone tropicale. Rien sur la générosité jamais démentie de la révolution cubaine avec les victimes des catastrophes naturelles, des régimes tortionnaires du continent, jusqu’avec les enfants de Tchernobyl. Les auteurs des reportages n’ont pas compris ou plutôt n’ont pas voulu comprendre qu’un pays étranglé n’est pas le meilleur terreau pour le développement de la démocratie, du moins celle que l’on considère comme telle en Occident et qui montre chaque jour ses limites. C’est en France et pas à Cuba, par exemple, qu’un prisonnier tous les trois jours se donne la mort.


Les auteurs de ces reportages ne connaissent pas la terrible réalité de pauvreté et de violence en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Ils ne peuvent donc équilibrer leur jugement en comparant ce qui est comparable. Concernant Cuba, ils ont bêtement calqué ce que leurs prédécesseurs ont tant et tant de fois déjà fait choisissant des individus marginaux qui existent bel et bien à Cuba et qui entrent en contradiction avec une génération éduquée, diplômée, bien dans leur corps et leurs têtes, aimant la fête et danser, aspirant à vivre dans de meilleures conditions matérielles, souhaitant bénéficier de libertés élargies mais n’ayant pas comme seul objectif  la boisson, le reageeton, l’illusion du fric facile de l’Amérique du Nord qui pourchasse les candidats à l’émigration venus du Mexique mais favorisent ceux qui viennent grossir le rangs des organisations terroristes ayant pignon sur rue à Miami. Ces Cubains qui soutiennent les candidats républicains aux différentes élections locales et nationales beaucoup d’entre eux sombrant dans la délinquance et remplissant les prisons de Floride. 


Les auteurs des reportages ont affirmé à plusieurs reprises que Cuba vit sous une dictature. Ils ne savent pas ce qu’est réellement une dictature. Ce n’est pas à Cuba que des dizaines de cadavres sont découverts chaque semaine au bord des routes menant aux Etats-Unis, mais au Mexique. Ce n’est pas à Cuba que l’on assassine les membres de l’opposition mais au Honduras. Ce n’est pas à Cuba que l’on massacre des militants syndicalistes mais en Colombie. Ce n’est pas à Cuba mais au Chili qu’on tranchait les mains du poète, en Argentine qu’on larguait les prisonniers en mer depuis des hélicoptères.   


Thalassa, émission culte, nous avait habitués à une autre approche que celle du cliché made in USA. Souhaitons que cela soit une erreur de parcours.

Paris, le 19 mai 2012

(Le bureau de Cuba Si France se tient à la disposition des animateurs de Thalassa pour de plus amples informations).

Commenter cet article

CCL 20/05/2012 22:24


Salut Camarades!


Henri mentionne tres justement les noms de 2 Camarades actuellement en prison : Joaquin Perez Becerra et Julian Conrado.


La pensee de ces 2 Camarades me cause une douleur intense a l'estomac, comme la douleur d'un coup de poignard.


Pourquoi?


Car ces 2 Camarades furent arretes sur le sol de ... LA REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA !!!


Le Camarade Perez Becerra etait directeur de l'Anncol (Agence de Presse de la Nouvelle Colombie), basee en Suede.


Il fut un membre de l'Union Patriotica et fut elu par les colombiens. Le terrorisme d'etat commis un genocide contre l'UP a partir de 85 , ses militants et  elus furent
fauches comme les bles. L'EPOUSE DE JOAQUIN FUT ASSASSINEE !!!


Joaquin echappa a la mort en emigrant vers la Suede qui lui accorda le statut de refugie politique et la citoyennete suedoise. Il fonda l'ANNCOL  pour combattre la Bete Immonde qui sevit sur
sa terre natale.


Les nazis accolaient sur les partisans l'etiquette de "terroristes". De la meme facon, le fascisme colombien catalogue les resistants comme "terroristes".


Joaquin fut place sur la liste d'Interpol comme "terroriste"!


Elle est quand meme plutot bizzare la liste d'Interpol des soi-disant "terroristes", car le PLUS GRAND TERRORISTE du continent americain, nord et sud , surnomme "le Bin Laden de
l'Amerique Latine" , Luis Posada Carriles, ne figure pas sur cette liste !!!


Posada Carriles , coupable d'avoir fait exploser en 76 le vol Cubana 455 faisant perir 73 personnes, se la coule douce en Floride.


Alors , celle liste , elle vaut que dalle, et Chavez n'avait pas a la respecter.


Chavez fit arreter Joaquin a sa descente d'avion a Caracas et le livra immediatement A SES BOURREAUX !!!


C'est comme si le gouvernement suisse avait depose des  refugies juifs du cote allemand de la frontiere dans un train a destination de la gare d'Auschwitz.


Ce coup de poignard dans le dos d'un revolutionnaire , nous ne pourrons jamais le pardonner a Chavez, meme si nous resterons toujours aux premiers rangs pour defendre la
Revolution Bolivarienne.


Julian Conrado fut aussi arrete au Venezuela, ou il demeure emprisonne. Heureusement Chavez ne l'a pas encore livre a l'etat terroriste colombien. Les Camarades du PCV agissent vigoureusement
pour sa liberation.


A noter qu'en Ecuador les "revolutionnaires" livrent aussi les revolutionnaires a leurs bourreaux : juste la semaine derniere , Correa a remis 8 membres des Farc-EP dans les mains des
"tronconneurs" de l'armee dite nationale colombienne.


ET POURTANT, en 2008, Chavez proclamait HAUT ET FORT devant l'assemblee nationale de la Republique Bolivarienne du Venezuela :" NO SON TERRORISTAS , SON INSURGENTES !!! "


http://www.youtube.com/watch?v=czGWXpK67ww

Henri 20/05/2012 13:00


je rejoins les deux autres commentaires précédents; pour la colombie, quand les "amis" démocrates  parlent de baisser les armes et de
s'insérer dans le tranquille jeu de la démocratie colombienne, le PC et la guérilla l'ont fait en 84-85 , résultat: une épuration sanglante.


Pour la marche patriotique , idem : déjà des syndicalistes disparaissent.... c'est bizarre....


Cuba: un blocus dpuis 50 ans....


 


il faut peut être que les donneurs de leçon en France et ailleurs aient ceci en tête avant de juger et d'expliquer comment faire; les procédés du gouvernement colombien entretiennent la violence
et la domination de classe nécessaire au profit capitaliste; on n'entend pas d'intellectuel français se lever pour les libérations de Julian Conrado ou Joaquim perez Becerra, artiste pour l'un,
éditorialiste pour l'autre


N'oublions pas les 8000 prisonniers politiques dans les prisons colombiennes


amitiés


Henri

caroleone 20/05/2012 11:10


Je rejoins le commentaire du camarade CCL à propos de la désinformation sur la Colombie et je suis d'accord avec tout ce qu'il a dit : il y une omerta médiatique encore plus grande au sujet de la
Colombie qu'à propos de Cuba mais il y a le même problème en ce qui concerne tous les crimes commis au Mexique avec la guerre de basse intensité.


Pour moi Colombie et Mexique, deux états à la solde de l'impérialisme yankee dirigés par des paramilitaires qui ont le même problème : des peuples indigènes en grand nombre qui "crèchent" sur
des  sous-sol d'une richesse phénoménale.


Et je viens de voir qu'un traité de libre échange vient d'être adopté en Colombie comme au Mexique,ce traité est la porte ouverte au pillage des ressources communes.


Nous nous devons avec nos ch'tis blogs sans prétention renverser la vapeur en faveur de ces pays et de leurs peuples opprimés et de leurs guérillas méconnues et méprisées.


Voilà, la messe est dite.


Amitiés


 


caroleone

CCL 20/05/2012 08:30


Salut Camarade!


Oui le "capitalisme exterministe" comme en Colombie.


Les meRdias bourges de nos 5 billionnaires nous bourrent le crane 24/7 sur la soi-disant "dictature communiste" a Cuba.


Mais jamais un mot sur le genocide colombien qui perdure depuis 1948.


64 annees de sevice par la bourgeoisie "la plus sanglante" du continent comme disait Che, mais silence radio des armes de desinformation massive.


Quand les Saigneurs colombiens ont ecrase en 1964 la Republique socialiste de Marquetalia (la Commune de Paris colombienne) sous les bombardements au napalm , avant meme ceux du Viet-nam.


Quand l'etat terroriste colombien a assassine, torture et "disparu" 5000 militants de l'UP (Union Patriotica) dans les annees 80.


Quand le regime du narco-president Alvaro Uribe (2002-2010) avait au compteur 200 000 campesinos "disparus" de la surface de la terre. Certains "partis en fumee" AU SENS PROPRE! En effet les
fafs colombiens ont ete jusqu'a reprendre les bonnes vieilles recettes de leurs ancetres hitleriens : des FOURS CREMATOIRES ont ete utilises , et selon les aveux de  paramilitaires
"repentis" , ils ont meme jetes des "subversivos" vivants dans les fourneaux.


L'ancienne senatrice de gauche Piedad Cordoba (destituee depuis par l'etat terroriste) a dit que la Colombie est une fosse commune geante. Elle porte sur elle "la marque de la mort", car son nom
est inscrit sur la liste de "nettoyage" des para-militaires colombiens.


En 2009 a ete decouverte LA PLUS GRANDE FOSSE COMMUNE DEPUIS LES NAZIS : la fosse de La Macarena, plus de 2000 cadavres de campesinos, souvent decoupes VIFS a la tronconneuse !!


Pourquoi ya pas eut un mot dans la presse de nos Saigneurs???


Peut etre qu'ils etaient trop occupes a nous causer de la trentaine de prisonniers politiques cubains (depuis liberes ).


Remarque faut pas trop en vouloir aux meRdias de nos 5 billionnaires, faut se mettre a leur place : la Colombie est un petit paradis pour les trans-nationales UE et US : capitalisme pur
sucre, profits juteux, gouvernement tres "friendly", et surtout des relations avec les syndicats qui se traitent au calibre 11.43 (la Colombie detient le record mondial d'assassinats de
syndicalistes).


Alors , bien sur aucune raison pour nos demo-crottes de faire couler de l'encre  a propos de "simples points de details" en Colombie (comme dirait le papa de notre M..ue
"nationale").


A voir cette video sur la fosse (peu) commune de La Macarena:


 http://www.youtube.com/watch?v=KcrawV4GB1g


Contre le terrorisme fasciste colombien , certains preferent mourir debout que de vivre a genoux.


Vivent les partisans colombiens qui ont fait le choix des armes contre la Bete Immonde!


 


Les Camarades des Forces Armees Revolutionnaires de Colombie (FARC-EP) et de l'Armee de Liberation Nationale (ELN) combattent le fascisme depuis 1964 , les plus anciennes organisations de
resistance armee de la planete.


Le fondateur des Farc , Manuel Marulanda ("Tirofijo") se refugia dans les montagnes de Colombie en 1948, a l'age de 18ans, pour echapper a la mort car il defendait les maigres terres de sa
famille et refusait de se soumettre aux grands proprietaires.


Le mythique Tirofijo, l'ennemi public numero un de l'etat terroriste colombien, mouru dans les montagnes de colombie en 2008 apres 60 ans de guerilla. Il vivra eternellement  , aux cotes du
Che, dans le coeur des millions qui font le choix de "ne pas subir".


Pour en savoir plus sur la situation en Amerique Latine voici 2 sites:


 http://www.anncol.info/


http://www.abpnoticias.com/

cotty 19/05/2012 18:36


La diabolisation de Cuba socialiste est l'arme préférée du capitalisme exterministe

caroleone 19/05/2012 18:27


Simplement, thalassa a voulu faire de l'audience


S'ils s'étaient amusés à dire le contraire de ce que la pensée unique a foutu dans le cerveau des gens, pas sûr que ça aurait plu !


Si ça se trouve les journalistes n'avaient pas envie de montrer cette façade,  mais comme c'est l'offre et la demande, où se situe alors la sincérité du reportage ?


On est très souvent confrontés à des arguments d"une rare violence lorsque l'on dit que l'on soutient Cuba, moi, à présent, les gens sont rôdés autour de moi et j'ai les arguments chocs qui ne
soutiennent pas les oppositions.


Et c'est drôle , lors de la campagne du FdG   lorsque Mélenchon expliquait la différence entre une dictature et Cuba avec nos arguments à nous, et bien, à la maison, ils l'écoutaient
tous !


Il nous faut continuer d'offrir sur la toile de la désinformation, on a cette ouverture qu'il faut saisir. malgré tout, je trouve que les lignes bougent depuis quelque temps.


Regarde, même" il papa" a demandé de lever l'embargo .....bon, il l'a sans aucun doute pas hurlé sur les toits ni à la bonne personne, mais on l'a entendu !!


Thalassa, change de poissonnerie, sinon, basta !


Amitiés


 


caroleone