Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Cuba à l'avant-garde de la recherche médicale mondiale : des scientifiques cubains présentent un prototype d'un vaccin contre le SIDA

 

Des scientifiques cubains du Centre de l'Ingénierie génétique et de biotechnologie ont présenté au congrès de biotechnologie qui s'est tenu à la Havane un nouveau vaccin contre le SIDA qui a été testé sur des souris et le sera bientôt sur des êtres humains.

Des scientifiques cubains ont exposé lundi dernier lors d'un congrès de biotechnologie qui s'est tenu à la Havane, les progrès réalisés dans le développement d'un vaccin contre le Syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA), qui a été testé avec succès sur des souris et d'ici peu, des tests seront réalisés sur des êtres humains ayant contracté le virus.

 

« Le nouveau projet de vaccin contre le SIDA » a déjà été « testé avec succès » sur des souris et « nous sommes en train de préparer en ce moment » un « test clinique de phase 1, très limité, très contrôlé » avec des patients « séropositifs » qui ne « sont pas à un stade avancé » de la maladie, a indiqué aux journalistes le scientifique cubain Enrique Iglesias.

 

Iglesias est à la tête d'une équipe d'experts qui ont conçu le vaccin au sein du Centre d'ingénierie génétique et de biotechnologie (CIGB), situé dans la capitale de l'île caribéenne.

 

Iglesias a expliqué que le vaccin Teravac-HIV-1 s'est développé à partir d' « une protéine recombinante (avec des techniques d'ingénierie génétique) », et cherche à provoquer une « réponse cellulaire contre le virus ».

 

Néanmoins, le scientifique a demandé à ce qu'on « ne suscite pas de fausses attentes », car il « n'existe pas un modèle animal d'infection du SIDA qui reproduise la maladie telle qu'elle se développe chez les humains ».

 

« Jusqu'à présent, il y a plus de 100 tests cliniques (chez l'homme) sur le VIH » à Cuba et dans d'autres pays, et « tous ont échoué », a-t-il dit.

 

Le Congrès international de biotechnologie (CIGB) La Havane 2012, a commencé lundi dernier, dans la capitale cubaine et a réuni 600 scientifiques venant de 38 pays différents.

 

Dans le panel d'experts, se trouvaient le biologiste états-unien Peter Agree, prix Nobel de Chimie 2003, et des scientifiques du CIGB et de l'Institut de médecine tropicale de la Havane (IPK).

 

Selon le Ministère de la Santé publique de Cuba, l'île investit plus de 200 millions de dollars par an dans des programmes de publicité, de prévention et de soins envers les patients atteints par le SIDA, ce qui comprend un traitement gratuit pour chaque malade avec des antirétroviraux, certains d'entre eux produits dans notre pays.

 

Des rapports indiquent que Cuba se trouve parmi les 22 pays les moins touchés par le Sida avec 12 000 atteints et 2 063 morts depuis que le virus a été détecté sur le territoire en 1986.

 

Source : Cuba Debate

Lu sur le blog "solidarité internationale PCF" 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

caroleone 14/03/2012 20:01


La médecine cubaine m'époustoufle !


Comment ce petit pays sous embargo depuis 50 ans peux t-il offrir une telle avancée dans la recherche ?


La preuve que lorsque l'on met les moyens là où il faut, ça marche.


Je croise les doigts de mon côté pour que les médecins cubains puissent sauver Chavez car j'ai un mauvais pressentiment sur cette sale maladie qui ronge notre leader ....


Ce qui me dégoûte c'est que ça tombe forcément sur des progressistes !!


 


Amicalement


 


caroleone