Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo


cuba-le-monde

 

Cuba va-il enfin cesser le blocus des Etats-Unis ?

 

par Jean LÉVY

 

Le Monde n’a de cesse de démontrer à ses lecteurs  la « défaite » subie par Cuba, défaite  résultant de la décision prise par le Président Obama de reprendre entre ces deux pays des relations diplomatiques.

 

Dans son édition datée du 19 décembre 2014, le quotidien du soir note à cette occasion le « revirement du régime castriste ».

 

Il note avec perspicacité  en début d’article : 

 

« La clé du revirement de La Havane à l’égard de Washington se trouve à Caracas ».

 

Et d’ajouter ce jugement lumineux :

 

« Seul le rétablissement des relations avec le Etats-Unis peut sortir Cuba de l’ornière où l’a enfoncé un demi-siècle de castrisme ».

 

Et pour qu’on comprenne bien l’étendue de la défaite de Cuba, Le Monde cite les propos du président progressiste sortant d’Uruguay, José Mujica concernant  l’annonce de la reprise du dialogue US-Cuba :

 

«Pour l’Amérique latine (l’évènement) c’est l’équivalent de la chute du mur de Berlin ».

 

Car chacun sait que l’isolement diplomatique de Cuba résulte d’une décision de Fidel Castro…

 

Pour justifier ce que considère Le Monde comme une l’initiative d’ouverture de Cuba, le quotidien français, dit de « référence » poursuit son analyse dans son édition du lendemain. Il précise que ce geste résulte du « lâchage » de La Havane par le régime chaviste de Caracas…Jugement d’une clarté évidente…

 

Mais pourquoi Le Monde s’arrête-il en si bon chemin ?

 

Pourquoi, au-delà des relations diplomatiques, le quotidien n’intime pas l’ordre à Raul Castro de cessez immédiatement le blocus des Etat-Unis, entrepris, à l’encontre du droit international depuis cinquante ans ?

 

Pourquoi ne pas exiger le procès de Fidel qui, en 1962 avait tenté, avec le soutien du KGB,  un débarquement en Floride dans la baie des Cochons, pour détruire le gouvernement US de Kennedy ?

 

Pourquoi – l’opération dure encore – ne pas rompre l’encerclement de la base US de Guantanamo, cité paisible étasunienne, cernée par les militaires cubains ?

 

Pourquoi Le Monde et son spécialiste Paulo Paranagua, basé en Colombie, qui nous raconte toujours les horreurs des régimes chavistes et castristes, ne dénonce-il pas les meurtres répétés de ressortissants noirs par la police totalitaire et raciste de La Havane et de Caracas, sans que les meurtriers soient jamais traduits en justice ?

 

Pourquoi ce journaliste ne s’élève-il pas contre la menace que font courir à l’égard du Monde libre, les dirigeants de Cuba, ceux-ci  ayant délibérément placé leur île à 100 kms des Etats-Unis ?

 

Pourqoi Paulo Paranagua se tait-il donc sur ces dangers que fait courir Raul Castro à la Communauté internationale ?

 

Paulo Paranagua ne serait-il pas un agent infiltré  des « services » cubains et vénézuéliens ?

 

Le Monde doit d’expliquer sur ces silences

 

 

source : le blog de Jean Lévy

Commenter cet article