Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

TRIBUNE LIBRE

Sous quelles formes pouvons-nous manifester notre opposition marquée à ce gouvernement de la honte si ce n'est en continuant de mener inlassablement le combat via nos blogs et sites aussi longtemps que nous le pourrons ?

Nous n'allons pas avoir à combattre contre le seul gouvernement puisque nous allons rencontrer une sourde et farouche opposition des directions des organisations syndicales qui vont se sentir "trahies", l'idée ne venant pas d'elles.

Nous les avons vu et les voyons encore à l'oeuvre pour les sans-papiers mais, notre lutte qui est constante dans sa régularité et dans la durée ne s'arrêtera pas.

Nous ne pouvons pas continuer de laisser des sei(ai)gneurs poursuivre leurs actions réformistes, donc dangereuses pour le maintien de nos acquis, pour notre peuple, sans réagir sainement et vigoureusement.

La forme de lutte très courageuse lancée par des instituteurs il y a deux ans est très marginalisée. Elle a besoin d'être épaulée et soutenue par les parents d'élèves, leurs familles et l'ensemble de la classe ouvrière.

Cette admirable Résistance, cette Insoumission de quelques courageux instituteurs, ne doivent pas restées isolées. Les sanctions sont très lourdes.

Des camarades de l'ex-EDF notamment, pour ne citer que cette catégorie de salariés, sont très sévèrement sanctionnés, réprimés, pour la magnifique lutte qu'ils ont menée pendant plus de deux mois. Ces Robins des Bois sont pourchassés par leur direction qui cherche à les licencier pour l'exemple.

Le but recherché par leurs employeurs est de faire régner un climat de peur parmi les salariés de l'ex-EDF, afin de leur ôter toutes  velléités revendicatives. Ce climat est entretenu par le MEDEF et ses larbins du gouvernement dans tout le pays.

C'est pourquoi il me semble que cette Révolte citoyenne de travailleurs de l'enseignement a pour tous valeur d'exemple.

Elle doit être soutenue et amplifiée dans tout le pays, que cela plaise ou non aux leaders syndicaux et aux sectaires de tous poils. Sarkozy et ses godillots ne doivent plus avoir un instant de répit.

Notre combat permanent doit harceler sans cesse la clique qui est aux affaires du pays.

Il y en a plus qu'assez de voir des salariés en lutte perdre leur emploi, être traînés devant une "justice" qui est celle des riches, celle de la droite la plus réactionnaire que la France ait connue depuis le règne du traître Pétain dans les sombres années 40.

En France, la colère populaire enfle, faisons monter la pression chez les travailleurs, les petits paysans, les chômeurs, les jeunes, les retraités, toutes les personnes qui souffrent de la folle politique conduite par l'usurpateur Sarkozy.

Aidons tous ensemble, à la création d'un rapport de forces conséquent pour stopper net les assauts du MEDEF et de ses valets du gouvernement.

Telle est la mission que doit s'assigner tout ennemi de la classe capitaliste.

 

Jacques Tourtaux

Retraité  cheminot  CGT

Retrouvez  mon  ami  Jacques  sur son  blog  :  " Le  Sanglier  Rouge"

Commenter cet article