Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

cgt-cochin.jpg

Un drame touchant notre établissement,

la maternité de Port Royal,

vient de défrayer la chronique.

 

Par manque de place dans la maternité de Port Royal, une maman n’a pas pu être hospitalisée, elle a dû rentrer chez elle, où peu à peu elle s’est aperçue que l’enfant qu’elle portait ne bougeait plus. Revenue en urgence, son enfant avait cessé de vivre.

 

Deux enquêtes, une interne et une judiciaire, sont en cours.

 

La CGT COCHIN était la seule organisation syndicale présente sur le site ce week-end. A la demande hier du Secrétaire du CHSCT, Bernard Giusti, un CHSCT Extraordinaire se tiendra demain matin à 9H. La CGT COCHIN souhaite que des réponses précises et des éléments objectifs soient communiqués à cette occasion.

 

La CGT COCHIN et l’ensemble du personnel de l’hôpital COCHIN compatissent à la douleur de la famille…

 

La CGT COCHIN est révoltée par cet énième incident, aujourd’hui malheureusement dramatique. Elle a dénoncé à plusieurs reprises les sous-effectifs chroniques et les risques qu’ils engendrent pour la sécurité des patients et des personnels, et pour la qualité des soins.

 

Cette maman a été renvoyée chez elle alors que toute une aile d’hospitalisation en maternité (19 lits) est fermée depuis plusieurs mois dans ce bâtiment ultra moderne qui vient d’ouvrir !

 

Les raisons de cette hospitalisation refusée ?

 

- Les économies de personnel médical et paramédical qui conduisent à des sous-effectifs de plus en plus criants dans tous les services de l’hôpital Cochin.

 

- La diminution de l’offre de soin consécutive aux plans de restructuration sur l’ensemble de l’hôpital.

 

- La logique comptable qui s’applique à tous les hôpitaux de France, une logique comptable qui supplante les logiques médicales et humaines. Elle conduit à la diminution de l’offre de soin par mesure d’économie plutôt que de répondre à la demande réelle en besoin de santé de la population.

 

Cette logique comptable ne tient pas compte de la spécificité de cette maternité (réunion de la maternité Port Royal et de celle de l’hôpital Saint Vincent de Paul qui a fermé). Cette maternité doit permettre notamment à des mamans devant faire face à des "grossesses difficiles" de pouvoir accoucher en sécurité.

 

Suivant aveuglément les directives ministérielles, la direction financière de l’APHP ne tient aucun compte de la spécificité du contexte hospitalier. Pour la maternité de Port-Royal, la conséquence est une offre de soin insuffisante qui ne répond plus aux besoins des parturientes.

 

Pour la CGT COCHIN, la rentabilité à tout prix conduit directement à des drames : supprimer du personnel, c’est supprimer les personnes qui doivent assurer la sécurité des patients et la qualité des soins. D’autre part, quelle signification peut avoir la création de 19 lits d’hospitalisation, qu’on garde ensuite fermés pour raison d’économie alors qu’on refuse des urgences par manque de lits ?

 

 

Cette quête de la rentabilité au nom du libéralisme économique se fait aux dépens des patients et des conditions de travail du personnel ! Elle est logiquement génératrice d’erreurs humaines, le personnel devant sans cesse travailler dans l’urgence et en surcharge de travail.

 

 

La CGT COCHIN exige l’arrêt des restructurations et l’embauche de personnel pour assurer avec efficacité et humanité la mission de service publique de l’hôpital COCHIN.

 

La CGT COCHIN demande au gouvernement de mettre un terme à la réduction systématique des personnels dans les établissements de santé publique.

 

 

 

Marise Dantin – Secrétaire Générale CGT Cochin 

 

Bernard Giusti – Secrétaire Général Adjoint CGT Cochin, Secrétaire du CHSCT 

Source


Commenter cet article

caroleone 04/02/2013 23:12


Bonsoir diablo,


 


Tu sais ce qu'il faut dire ?


Voilà, voilà que ça commence


Et ce n'est que le début de ce grand drame humain que nous dénonçons depuis quelques années, cet inhumanisme ambiant qui va devenir le notre à cause de la casse de l'hôpital.


La médecine à 2 vitesses, ça ne s'invente pas, ça ne favorise que les classes friquées, les autres, et bien, la bonne vieille morale chrétienne qui dit encore aux médecins qu'il faut accorder
assistance aux personnes en danger, ils vont se la ranger dans leusr tiroirs et ils en seront bien aise ( les gouvernants bien sûr car les soignants eux, comme les patients ne sont que les
victimes.....je n'inclus pas dans les soignants les grands manitous de la médecine qui se les roulent).


Voilà, c'est comme ça.


Bises du soir


 


caro

Diablo 04/02/2013 23:33



Bonsoir Caro,


Tu as raison une de nos plus grandes conquêtes sociales du 20 ème siècle (la sécurité sociale) est en train d'être démolie par ceux qui n'ont que l'objectif
du profit maximum et un temps minimum. Les milliards d'euros socialisés de la Sécu, donc hors marché capitaliste, intéressent les grands groupes banques et assurances.


Aujourd'hui les politiques comptables de la droite et du PS en matière de santé préparent le terrain aux rapaces.


Il va falloir que l'on se remue un peu plus pour défendre et améliorer notre système de santé.


J'ai connu des époques où les gens se mobilisaient fort pour la Sécu. Qu'en est-il aujourd'hui et qu'attend la CGT pour hausser le ton et organiser la
riposte?


Bises, 


Diablo