Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

pcof-jpgPrise de position du Comité Pierre Sémard du Parti Communiste des Ouvriers de France (Comité de l'Isère) diffusée sur l’agglomération              

 

Grenoble le 1er octobre 2012

 

Kevin et Sofiane, 21 ans ont été sauvagement tués par d’autres jeunes, dans ce qu’il faut bien appeler un lynchage collectif. Ils ont été punis pour avoir protégé des plus jeunes des suites d’une altercation de sortie de lycée qui s’est poursuivie par une intervention de « grands frères ». Les familles de Kevin et Sofiane, les habitants du quartier, les élèves et les équipes éducatives du Lycée Marie Curie, les militants qui s’investissent dans la vie sociale, culturelle et politique de ces quartiers sont sous le choc.

 

Comment en est-on arrivé là ?

 

Le problème est d’abord social :

 

Produit d’une société, où dans certaines « zone sensibles » près d’un jeune sur deux est chômeur, de père en fils et de mère en fille !

 

Résultat des plans sociaux, des licenciements, des suppressions de postes en cascade qui fragilisent les familles et envoient des générations de jeunes vers l’économie parallèle !

 

Conséquence des milliers de postes d’enseignants supprimés, des services publics et sociaux liquidés par des années de réduction budgétaires et d’austérité !

 

Terrible aveu de faillite d’une société où les puissants n’ont à la bouche que fric, rentabilité et élimination du « maillon faible » !

 

Les réponses « sécuritaires » n’ont fait qu’aggraver les choses

 

Des jeunes en bande, sans repères, ont répondu, par l’agression barbare contre d’autres jeunes, aux violences sociales qu’ils subissent eux-mêmes. Nous ne voulons plus de cette société qui distille exclusion, repli sur soi, intolérance et haine de l’autre !

 

Ce n’est pas la guerre aux pauvres qu’il faut faire, comme le faisait Sarkozy, mais la guerre à la misère, à l’exclusion et à la désespérance sociale !

 

Les robocops et le déploiement sécuritaire, la vidéo-surveillance autour des quartiers dits « chauds » n’ont  rien résolu.

 

Le renforcement de la police de proximité ne suffira pas à protéger qui que ce soit.

 

Il y urgence d’une transformation en profondeur de la société

 

Urgence de redonner un sens aux combats collectifs et solidaires pour une société plus juste, plus humaine,

 

Urgence de redonner à tous les jeunes le droit d’espérer une vie meilleure et les moyens de s’engager pour la conquérir !

 

C’est le sens du combat que notre parti mène avec le Front de gauche.

 

Comité Pierre Sémard du Parti Communiste des Ouvriers de France

pcof.38@laposte.net

 

Source : PCOF

Commenter cet article