Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

egypte

Hier soir [3 juillet 2013] le peuple égyptien a "dégagé" le président Mohamed Morsi, au terme de manifestations gigantesques, elles-mêmes préparées, à l’initiative du mouvement "Tamarrod" (rébellion en arabe), par un appel à en finir avec le gouvernement, signé par 23 millions d’égyptiens.

 

 

"C’est le 19e jour de la révolution" commente un manifestant place Tahrir, faisant référence aux 18 premières journées révolutionnaires de février 2011 qui ont conduit à la démission d’Hosni Moubarak. En 2011, Hosni Moubarak, issu lui-même des rangs de l’armée avait alors "remis ses pouvoirs" au Conseil suprême des forces armées. L’état-major de l’armée – financée à hauteur de 1,3 milliards de dollars par an par le gouvernement américain – avait alors accompagné la mise en place du gouvernement des "Frères mulsumans" de Mohamed Morsi qui a poursuivi la politique de son prédécesseur.

 

 

En ce mois de juillet 2013, les commentaires sont prudents. L’armée a pris la situation en main afin d’assurer une nouvelle fois "la transition démocratique".  "Nous restons très inquiets de ce que nous voyons sur le terrain en Egypte", a déclaré Jennifer Psaki, porte-parole du département d’Etat américain. C’est que, note le correspondant d’Informations Ouvrières en Egypte, "depuis l’accession au pouvoir des Frères musulmans en accord avec l’armée, les grèves et les manifestations n’ont pas cessé. Elles se sont multipliées pour les augmentations de salaires, les créations de postes de travail, pour que la jeunesse précarisée trouve des emplois."

 

Source POI

Commenter cet article