Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Les manifestations ont recommencé fin novembre, après la publication par le Président égyptien Mohamed Morsi d’un décret qui lui accordait des pouvoirs très larges « de prendre toutes mesures qu’il considère nécessaires afin de préserver et sauvegarder la révolution, l’unité nationale et la sécurité nationale ». Le décret déclarait également que le pouvoir judiciaire, n’aurait aucun contrôle sur les décisions présidentielles.

 

Depuis d’autres grandes manifestations ont éclaté au Caire et dans d’autres villes  contre la tentative du président égyptien  d’imposer une nouvelle constitution dont l’objectif principal est de consolider l’alliance des Frères musulmans avec l’armée et les États-Unis, pour écraser l’opposition montante des travailleurs et des jeunes.

 

Cette nouvelle constitution donne à l’armée une place dominante dans la politique égyptienne. Le ministre de la Défense sera un officier militaire, les affaires militaires et le budget de la défense seront supervisés par un conseil spécial de généraux de haut rang.

 

L’armée continuera à opérer sans contraintes, l’article 198 autorise les tribunaux militaires à juger « les crimes qui touchent aux forces armées. » C’est ainsi que plus de 12 000 civils sont passés devant les tribunaux militaires depuis le soulèvement de janvier 2011.

 

La constitution consacre également l’Islam comme religion d’Etat et pose les bases pour faire de la Sharia le fondement du droit. Parmi les autres dispositions antidémocratiques. La porte ouverte pour arrêter tout manifestant ou opposant au régime.

 

Le capital égyptien compte sur Morsi pour imposer une forte politique d’austérité pour les ouvriers. Celui-ci a obtenu un prêt de 4,8 milliards de dollars du Fonds Monétaire International (FMI), contre des mesures d’austérité dévastatrices à l’encontre des travailleurs égyptiens.

 

La cible principale des mesures de Morsi est la classe ouvrière. Il est en train d’établir les mesures les plus antidémocratiques et de grande portée  pour consolider le régime capitaliste en Egypte. Ceci en alliance étroite avec les Etats-Unis.

 

Le rôle des Etats-Unis, le principal soutien impérialiste de l’Egypte a été primordial. Le moment exact de la proclamation du décret de Morsi n’a pas été choisi au hasard. La déclaration a eu lieu le lendemain où Morsi a reçu les remerciements de la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, pour son rôle joué durant l'assaut brutal du régime israélien contre Gaza. Alors que les roquettes pleuvaient sur Gaza, Obama avait sa marionnette Morsi, celui-ci c’est montré fiable aux yeux de l’impérialisme américain.

Les États-Unis considèrent le gouvernement égyptien comme une pièce maîtresse dans la région avec la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar. Cette alliance soutient la guerre pour les États-Unis contre la Syrie et elle sera une pièce maîtresse pour toute action militaire éventuelle des États-Unis et d’Israël contre l’Iran.

 

Les Communistes égyptiens, dont « Communistes » salue la lutte courageuse, déclaraient : "En Égypte les aspirations réelles du peuple ont été dévoyées et récupérées par la classe dominante, ainsi que par l'impérialisme américain et européen, qui ont géré une transition conforme à la défense de leurs intérêts. Tout a changé pour que rien ne change. La lutte pour un véritable changement, pour une transformation révolutionnaire, n'a pas encore commencé." En effet des luttes puissantes se multiplient dans de nombreux secteurs, quelque chose de puissant et de durable s’est déclenchée et cela quelque soit le résultat du référendum sur la nouvelle constitution.

 

Pour les Communistes Egyptiens, la lutte continue.

 

 

Source : site Communistes

 

 

Commenter cet article