Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Nord-21emeCircons.jpg

Le maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, c'est imposé au premier tour de la législative partielle dans le Nord, dimanche 22 juin, provoquée par la démission de Jean-Louis Borloo. Le candidat UDI-UMP semble en bonne position pour succéder à Jean-Louis Borloo.

Le maire UDI de Valenciennes, Laurent Degallaix, s'est placé largement en tête, avec 47,02% des voix, au premier tour dimanche d'une législative partielle pour succéder comme député du Valenciennois à Jean-Louis Borloo, démissionnaire, selon les résultats officiels. 

 
Au second tour dimanche 29 juin, il se retrouvera en position très favorable face au candidat du Front national, Jean-Luc François Laurent, qui, avec 18,69%, est le seul autre à avoir dépassé la barre des 12,5% nécessaires pour se maintenir. 

 
74,2 % d'abstention et démobilisation de l'électorat populaire 

Au premier tour d'élection de la législative partielle, seuls 25,84 % des gens appelés à voter pour leur député de la 21ème circonscription ont fait le déplacement jusqu'aux urnes. Ce qui porte le taux d'abstention à environ 74,2 %. 

 
En haut du classement des villes où l'on s'est le moins déplacé : Crespin (20,6 % de participation), Condé-sur-l'Escaut (21,6% de participation), Quiévrechain (21,7% de participation) et Thivencelle (22,5% de participation). En revanche, c'est dans la petite commune d'Estreux que l'on a le plus voté (41 % de participation). 

 
Il y a 22.481 électeurs en moins par rapport à 2012, on constate que les élections partielles ne passionnent pas et que l'électorat ne c'est pas déplacé. Tous les partis perdent des voix, l'UDI recule de 8751 voix (il faut rajouter les 2100 voix perdues au profit d'un candidat de droite dissident), le PCF recule de 8325 voix, PS-EELV recule de 4966 voix (candidature commune en 2012), et le FN perd 2189 voix. Ceci qui explique donc les résultats, l'électorat de l'UDI et du FN reste plus mobilisé. 

 
Le PCF devant le PS et EELV 

Le candidat du PCF, Patrick Kolebacki, a obtenu 10,27 %. Le candidat du PS, Alexandre Raszka (7,12 %) et celui d'EELV, Frédéric Bigot (3,56 %), sont encore plus distancés. 

 
Les fiefs du PCF, Patrick Kolebacki est en échec face aux candidats de l'UDI-UMP et du FN. À Marly, il ne compte que 324 voix, alors Laurent Degallaix (UDI) en engrange 884. Le communiste échoue même en troisième position, derrière le Frontiste Jean-Luc François Laurent (460). Même podium à Onnaing avec Laurent Degallaix à 527 voix, le FN à 337 et Patrick Kolebacki à 323. Même chez lui à Quiévrechain, il arrive en seconde position derrière le maire de Valenciennes, à quatre voix près (263 contre 267) ; le Frontiste y enregistre 181 voix. 

 
La "gauche" gouvernementale (PS et EELV) est laminée après cette législative partielle, le candidat du PS recueille 7,12% des voix et le vert 3,56%. En 2012, EELV avait recueilli 16% des voix et le PS ne présentait pas de candidat (circonscription réservée à EELV). 

 
Le candidat communiste de 2012, Fabien Thiémé, ancien député communiste, maire très populaire de Marly, était arrivé second avec 24,33% des voix (44,17% au second tour).

patrick-Kolebacki-FdGValenciennes.jpg

Résultats 1er tour de l'élection législative partielle de la 21ème circonscription

22 juin 2014: 

 

Nombre d'inscrits : 81 111 
Nombre de votants : 20 960 
Taux de participation : 25,84 % 
Nombre de bulletins blancs : 198 
Nombre de suffrages exprimés : 20 633 

Jean-Luc François Laurent (Front National) : 18,68 % (3 856 votes exprimés) 
 

Yannick Hourdiau (Parti Pirate) : 0,3 % (62 votes exprimés) 
 

Eric Pecqueur (Lutte Ouvrière) : 1,7 % (354 votes exprimés) 
 

Didier Legrand (Nous Citoyens) : 10,1 % (2 100 votes exprimés) 
 

Dominique Slabolepszy (Parti de la France) : 1,1 % (235 votes exprimés) 
 

Laurent Degallaix (UDI) : 47,01 % (9 701 votes exprimés) 
 

Frédéric Bigot (Europe Ecologie - Les Verts) : 3,5 % (735 votes exprimés) 
 

Alexandre Raszka (PS) : 7,1 % (1 470 votes exprimés) 
 

Patrick Kolebacki (PCF - Front de Gauche) : 10,2 % (2 120 votes exprimés)

 

 

 

Commenter cet article