Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

Dilma-Rousseff

Dilma Rousseff, candidate du Parti des travailleurs (PT) a obtenu 41,48% des voix et Aecio Neves, candidat du Parti social-démocrate brésilien (PSDB) 33,68%.

 

La candidate du Parti Socialiste Brésilien (PSB), Marina Silva a été éliminée avec 21,29% des suffrages. Le scrutin a vu la participation de plus de 80% des 142 millions d’électeurs.

 

Dans les jours qui ont précédé le vote, Marina Silva était donnée favorite pour affronter Dilma Roussef au second tour. Présentée par la presse comme «écologiste», «dissidente du PT qui prônait une politique socialement à gauche et économiquement à droite» (AFP) ou encore «évangélique fervente aux positions conservatrices sur l’avortement» (Le Monde), elle n’a pas répondu pour l’heure à la demande de Aecio Neves de se désister en sa faveur.

 

L’AFP rapporte les propos d’un expert de Eurasia Group (société de conseils américaine): «il existe un désir de changement des personnes mécontentes de la détérioration de l’économie, spécialement dans les classes les plus favorisées, mais la défense des conquêtes du PT a aussi beaucoup de force au sein de l’électorat ».

 

Rappelons que le Brésil a été ébranlé par les grèves et manifestations des derniers mois. La population (dont de très nombreux jeunes) avait manifesté en masse pour exiger une amélioration de l’éducation, de la santé et des transports publics, en lieu et place des milliards engloutis dans l’organisation du Mondial-2014 de football.

 

source: POI

Commenter cet article