Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

union-PCF-PS

Entre les patrons respectifs du PS et du PCF Val de Marne, Luc Carvounas et Fabien Guillaud-Bataille, les discussions ont commencé de manière informelle à propos de la conduite à tenir aux prochaines élections départementales.


A regarder les chiffres, les deux partis politiques n’ont guère le choix, alors que près d’un tiers des cantons sont dans la balance. (voir: le Val de Marne passera-t-il à droite en 2015?) Les alliances en solo entre socialistes et écologistes de 2011, ne devraient pas être de mise.


Côté PS, le sénateur-maire d’Alfortville a demandé officiellement l’union au lendemain de la défaite des sénatoriales, dans un communiqué appelant « la gauche du Val-de-Marne à s’unir dès le premier tour » et « à faire bloc derrière notre président, Christian Favier, seule personnalité à même de nous faire gagner une nouvelle fois.«  L’élu, tout en respectant ses alliés au gouvernement et au parlement comme le PRG, insiste ainsi sur « l’urgence de conserver le département à gauche en confortant les conseillers généraux sortants. » (voir : le PRG veut sa place


Du côté du PCF, rien n’est encore officiel en revanche. Et interrogé sur la question lors de la présentation de sa plate-forme A venir 94, Fabien Guillaud-Bataille a indiqué qu’il attendait encore des preuves d’amour. Le contexte national est évidemment en cause, avec les baisses de dotation aux collectivités et la réflexion sur la suppression des départements. Le secrétaire départemental insiste sur la nécessité de s’accorder d’abord sur le projet. Le parti doit aussi tenir compte de ses alliés au sein du Front de Gauche, à commencer par le Parti de Gauche, qui a refusé toute alliance avec le PS lors des municipales. L’union dès le premier tour n’est donc pas acquise, en tout cas dans les cantons où il n’y a pas le feu.

 

source: 94 citoyens 

Commenter cet article