Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

19juillet2012espana.jpg

La colère monte en Espagne depuis l'annonce le 11 juillet d'un nouveau plan d’austérité, visant à économiser 65 milliards d'euros d'ici à la fin 2014.

Au programme de ce plan d’austérité :

  • => une hausse de la TVA, qui passera ainsi de 18 à 21%
  • => une baisse des indemnités chômage
  • => La suppression du dégrèvement fiscal sur l’achat d'un logements à partir de 2013.
  • => la suppression de la prime de Noël, équivalente à un mois de salaire, pour les fonctionnaires.

Le pays, déjà étranglé par un chômage record, qui frappe presque 25% des actifs, est cette fois soumis à une cure d'austérité qui touche tous les Espagnols, en particulier les classes moyennes, et ne laisse entrevoir aucune sortie de crise à court terme.

Ces mesures d’austérité s’ajoutent à celles prévoyant plus de 27 milliards d’euros d’économies, contenues dans le projet de budget 2012, ainsi qu’à celles portant sur des économies de 10 milliards d’euros dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Celles-ci avaient déjà suscité des manifestations massives dans le pays.

Le 19 juillet dans les rues des grandes villes du territoire espagnol, le slogan "Ils veulent enfoncer le pays. Ne nous taisons pas" a été scandé partout en Espagne. Les cris et slogans majoritaires de cette marée humaine étaient "Les mains en l'air, ceci [l'austérité] est un hold-up !", "Gouvernement démission !", "Oui on peut" [trouver une alternative à l'austérité] ou encore le fameux "Que se jodan !" [à traduire par "Qu'ils se fassent chier !" ou "Qu'ils aillent se faire foutre !"] en écho à cette phrase lancée par une députée de droite au moment où le chef du gouvernement désignait les chômeur parmi les victimes de l'austérité.

Parmi 80 manifestations observées sur l'ensemble du territoire, on comptait 400 000 manifestants à Madrid et à Barcelone, 7000 à Giron, 8000 à Tarragon et 4000 à Lleida.

Dans les rues de Madrid, une forte présence de fonctionnaires était remarquée dans la mobilisation, conclue face au Congrès des députés, barricadé et extrêmement protégé depuis une semaine par les forces de police.

A l'issue de cette journée, terminée à la tombée de la nuit, les dirigeants des syndicats majoritaires, lesCommissions Ouvrières (CCOO) et l'Union Générale des Travailleurs (UGT) ont lancé un avertissement au gouvernement de Mariano Rajoy.

Les deux centrales ont également réclamé un référendum sur le nouveau plan de réduction budgétaire de 65 millions d'euros, qui a été approuvé le jour même par les députés.

(Source de l'article : blog UL CGT Dieppe (76)

madrid19juil2012

à Madrid...

barcelona19juil2012.jpgà Barcelone...

valencia19juil2012.jpgà Valence...

madris19juil2012au.jpgà Madrid...

Commenter cet article

caroleone 21/07/2012 13:18


C'est vraiment énorme, ça chauffe marcel, les espagnols ont rejoint d"un bon coup leurs copains grecs dans la rigueur estivale !!


Mais, le peuple est souverain et je croise les doigts qu'il tienne mieux le coup et plus énergiquement afin de mettre un bon coup de butoir au capital.


Viva España


 


Caro


 





Image-bonus


trouvée dans l'huma, ce sont les pompiers qui en ont marre de se faire pomper

DIABLO 22/07/2012 21:08



 


Bien vu Caro : excellente illustration et surtout initiative originale. Les Espagnols ont beaucoup d'imagination après les danseurs de flamenco dans les
agences bancaires...


Bises


Diablo