Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

maudite-guerre.jpg

Le 11 novembre 2014, le Président de la République inaugurait le Mémorial Notre-Dame-de-Lorette dans le Pas-de-Calais. Trois jeunes y prenaient la parole dont Emma Muyssen, élève de Terminale. Le 3 décembre, la Fédération nationale de la Libre Pensée cite le journal «L’Humanité» du 11 novembre où on peut lire le témoignage de cette lycéenne montrant que le discours qu’elle a prononcé lui a été imposé.

 

L’historien Damien Baldin (Conseiller pour l’action territoriale dans le cadre de la Mission du Centenaire 14-18) est venu préparer la cérémonie avec elle et lui a remis le discours «officiel» . La lycéenne voulait évoquer les les Fusillés pour l’exemple, dont ceux des mutineries de 1917, mais il lui a été répondu «qu’il faudra obtenir l’aval de l’Elysée» pour modifier le texte et selon lui, c’était inutile d’essayer, un tel contenu ne passerait pas.

 

Emma souhaitait dire « Les Etats menant la guerre avaient le droit de vie ou de mort sur ces hommes (…)  18,6 millions d’êtres humains furent broyés par les mâchoires d’acier de la guerre autant d’individus ont souffert du froid, de la saleté, de la faim, des bruits continus des obus, traumatisés par la vision de l’horreur, des corps déchirés et de cette mort de masse inhumaine. Des centaines d’entre eux seront fusillés, coincés entre les balles ennemies et celles de leur propre pays, pour avoir dit non à ce charnier, pour avoir tenu à leur humanité, pour avoir voulu voir l’ennemi comme un être humain, pour avoir voulu vivre. »

 

Le 11 novembre,Emma a dû prononcer le discours qui lui était imposé pour ne pas mettre son établissement scolaire dans l’embarras mais elle a tenu à porter ces faits de censure à la connaissance de tous.

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe » (Jean-Jaurès)

 

source: POI

 

Commenter cet article