Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

boycott-UE-1

Sur son site internet, le PCF a mis en ligne un tract censé convaincre l’immense majorité de nos concitoyens qui vont faire le choix éminemment politique, citoyen, juste et démocratique de s’abstenir aux européennes d’aller voter. Voici une réponse, en italique, à cette lettre:

 

RÉPONSE A LA LETTRE ARGUMENTAIRE du PCF:
LETTRE A MES AMIS DE GAUCHE

L’élection européenne c’est maintenant dans quelques jours.

De nombreux électeurs de gauche s’interrogent sur l’utilité d’aller voter et parlent de s’abstenir.

Ils ont bien raison : l’abstention mettra en crise l’UE, elle plombera le score du FN.
C’est voter qui serait anti-civique, anti-républicain car cela légitimerait la liquidation de la souveraineté de notre peuple (et des autres).


On peut comprendre leurs raisons. Après avoir chassé Sarkozy, nous avons sa politique qui continue avec Hollande et Valls. Et L’Europe, sourde aux volontés des peuples, impose l’austérité sur tout le continent.

Mais réfléchissons ensemble.

«Faire du bruit» avec l’abstention le jour d’un scrutin fait entendre la colère certes, mais après ? Après, rien ne bouge, bien au contraire, une fois les lamentation habituelles sur la « forte abstention» tout continue comme avant. Et le silence des médias sur les européennes démontre que le système en place s’accommode fort bien de cette situation.


Parce que les médias font silence ?!…faudra me donner l’adresse parce que moi j’entends en longueur de journée sur France Culture ou France Inter une propagande hystérique pour l’euro et l’UE, pour le vote et contre l’abstention!

Il faut s’en mêler pour bousculer la situation. Et il y a des enjeux.

D’abord, contrairement à une idée reçue, le Parlement européen n’est pas dépourvu de pouvoir. Aujourd’hui ce sont les parlementaires, majoritaires, convertis au libéralisme, conservateurs comme sociaux-libéraux, qui se soumettent aux injonctions des marchés. Ce sont eux, préoccupés avant tout de plaire aux banques et aux actionnaires, qui ont voté la directive de Bruxelles privatisant les services publics et celle sur les « travailleurs détachés ». Ce sont eux qui ont favorisé le dumping social. Après le vote, les nouveaux députés européens auront à se prononcer sur le futur président de la Commission ou bien encore sur l’adoption du traité transatlantique.

De qui se moque-t-on ? Ce pseudo parlement n’a aucune légitimité ! Un parlement représente un peuple or il n’existe pas de peuple européen. De plus la France est une République où le peuple est souverain et donc prétendre accorder de la souveraineté à une machin supranational c’est s’attaquer à la souveraineté des peuples d’Europe.

Comme disait Jaurès « Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie, beaucoup y ramène. » Nous sommes pour la coopération entre les peuples pas pour la guerre de tous contre tous. Nous sommes internationalistes et patriotes, pas supranationalistes et couchés devant l’impérialisme allemand renaissant.


Et justement, les différentes enquêtes d’opinions en Europe mettent en évidence que les alliés du Front de gauche en Europe augmenteraient sensiblement le nombre de leurs élus, unis au sein du groupe de la Gauche unitaire européenne. Une progression pouvant leur permettre de constituer le troisième groupe, loin devant la coalition des extrêmes droites. Un groupe important avec les député-e-s du Front de gauche, ça changerait tout au Parlement européen.

Et c’est quelques députés réformistes, euroconstructifs qui vont changer la donne au sein de l’UE ? Qui vont imposer à la Commission et à la BCE une Europe sociale ? Mais c’est soit une fumisterie, soit une débilité. C’est comme si on disait que l’OTAN va devenir une institution pacifique, sans être au service des impérialistes. Mais camarade l’euro, l’UE et l’OTAN ont été fait contre les peuples, contre leurs conquêtes sociales, contre les indépendances nationales. Donc il faut en sortir, il faut les démolir ! Le PCP ou le KKE ne disent pas autre chose. Et les communistes de France du PRCF ont signé un texte commun(voir sur le site du PRCF) avec le Parti des Travailleurs de Hongrie pour l’abstention et le boycott.

Dans un sondage européen interrogeant sur « l’efficacité des politiques d’austérité », seuls 5 % des citoyennes et des citoyens des 28 pays interrogés répondent oui, 51 % non. 60 % pensent qu’ »une autre politique est possible », 25 % ne le pensent pas. Imaginez quelle force cela aurait si toutes ces opinions se traduisaient dans le vote.

Ce qui aurait de la force et de l’efficacité c’est de sortir de cette UE de malheur au service exclusif du grand capital. Le reste ce sont des mots creux.

Alors oui, pour faire le choix de « l’humain d’abord » , pour sanctionner les politiques d’austérité, en France comme en Europe, cela vaut le coup de voter Front de gauche le 25 mai prochain. C’est se donner les moyens de peser en France et en Europe. Et d’en parler aux amis, à la famille, aux collègues…

Le 25 mai le vote Front de gauche, c’est le vote utile !

L’abstention, le boycott de classe et de masse, voilà la seule option utile en France où aucun parti de gauche ne prône la sortie de l’euro et de l’UE, laissant l’espace politique anti-UE aux fascistes qui par démagogie tentent de se faire passer pour des anti-UE ce qu’ils ne sont pas.

PS : Je vote quoi qu’il arrive !
 
PS (ça veut dire Post Scriptum ou Parti Socialiste au secours?….) Quoi qu’il arrive je dis merde à l’UE et merde au FN, je « déçois » Le Pen et tous les eurolâtres, je m’abstiens, je boycott !
On a dit non en 2005, redisons NON à l’euro, à l’UE, au capitalisme !


Commenter cet article