Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

fessee-deculottee.jpg

C'est le verdict sans appel que fait des élections européennes Édouard Martin, qui fut syndicaliste médiatique avec les sidérurgistes de Lorraine, et eut alors le courage de faire honte au Président Hollande de leur avoir menti au profit du patronat multinational, avant d'être désigné comme député à Strasbourg par le même Hollande...Pour être "sans nom",la déculottée infligée à la "gauche" gouvernementale française, responsable de l'austérité et des régressions sociales subies par ceux qui vivent de leur travail et les chômeurs, n'est pas une surprise. Nous la savions d'avance, elle était méritée. TREIZE POUR CENT DES VOTANTS, SOIT MOINS DE 5 POUR CENT DES ÉLECTEURS FRANÇAIS, UN SCORE ÉTONNANT POUR LE PARTI AU POUVOIR, DANS UN PAYS QUI SE DONNE EN EXEMPLE DE DÉMOCRATIE !


Le PCF, englué dans ses alliances électoralistes avec le PS, n'est pas brillant non plus: Dans le cadre d'un Front de Gauche qui le fait de plus en plus disparaître du paysage médiatique, il dépasse à peine 6 pour cent des votants, soit moins de 3 pour cent des électeurs ( près de 6 sur 10 ont choisi de ne pas voter!). Le PCF n'a plus qu'un seul député au Parlement de Strasbourg, qui s'y est d'ailleurs illustré par son opportunisme, par exemple en ne dénonçant pas les aventures militaires de la France officielle.


Les élections de Mai 2014 ne portaient pas qu'un jugement sur la politique néfaste de Hollande et Valls, mais aussi sur l'Union Européenne, dont la majorité des Français condamnent aujourd'hui les conséquences ( destruction de l'indépendance nationale au profit des Multinationales et de leurs actionnaires ).


Parlons Clair ne se prétend pas prophète, mais communiste fidèle à son idéal, et de bon sens. Il y a plusieurs mois, il annonçait: " Dans tous les pays du continent, la croissance massive des sentiments de défiance à l'encontre des conséquences sociales, économiques et politiques de cette " Europe des Traités", annonce une abstention forte, et des succès dépassant 20 pour cent pour les partis critiques de l'Europe supranationale et de l'Euro...Dans les pays ou lesCommunistes se révèlent incapables d'exprimer et d'orienter les sentiments populaires " anti-Européens", les mécontents se reportent sur les démagogues d'extrême-droite..." C'est arrive le 25 mai,pas seulement en France: des listes d'extrême droite xenophobe ont rassemble environ 1 votant sur 5 en Autriche, Danemark, Hongrie, Grande- Bretagne...


Parlons Clair ajoutait, et cela s'est aussi vérifié: "Le même danger guette la France, qui pourrait bien connaître en mai 2014 une abstention massive, et une forte poussée du Front National, SI LE PCF LUI LAISSE INCARNER LE DISCOURS ANTIEUROPEEN AUPRÈS DES SALARIÉS..." Ce qui fut le cas, avec les résultats qu'on sait... Laissons donc le choeur des pleureuses de la "Gauche eurocrate" gloser à l'infini sur les 25 pour cent de Marine Le Pen, qui ne sont en fait qu'un électeur français sur 10 ( et c'est déjà bien trop ), et attelons nous a réfléchir et à agir pour parer au danger.


La pire réaction a ce " séisme " prévisible serait le découragement parmi nous, l'idée que lutter ne sert plus à rien, que les mouvements sociaux sont des le départ voués à l'échec,que la montée du fascisme est inévitable. Certes, le rapport des forces à bascule en un demi-siècle dans les pays européens. En 1968, les salariés français ou italiens, occupant en foules résolues les rues et les usines, imposaient de nouveaux progrès sociaux. En 2014, leurs enfants ou petits enfants sont décimés par la destruction des industries nationales par le capitalisme européen et mondialise et désarmés par la quasi disparition des partis communistes ou leur dilution dans l'opportunisme et le carriérisme bureaucratique: Ils en sont souvent réduits à des actions désespérées pour obtenir de meilleures primes de licenciement...


C'est bien pourquoi il faut célébrer comme il le mérite l'exemple magnifique des salariés de Fralib à Gemenos. Après des années de greve opiniâtre, et grâce à la solidarité qu'ils ont su susciter, ils ont contraint la multinationale Unilever a leur donner la possibilité de perpétuer leur outil de travail sous la forme d'une coopérative ouvrière.Ils démontrent ainsi que les luttes peuvent gagner, et qu'en France comme ailleurs, c'est le chemin à suivre.



FRANCIS ARZALIER

le 1er juin 2014

Commenter cet article