Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

liberte-expression.png

Texte de l'appel

Depuis le début de l’année 2012, de plus en plus de maires, pour la plupart UMP, se permettent d’interdire totalement la distribution de tracts et pétitions sur les marchés.

Au lieu de les stopper net dans cet abus de pouvoir, le Conseil d’État a rendu le 17 avril une ordonnance surprenante (req. n°358495) considérant que cela « ne porte pas gravement atteinte aux libertés d’expression et de communication ».

Pourtant, ce serait réduire les marchés à la seule consommation. Alors qu’ils sont également, depuis l’agora antique, des lieux de débat public, d’échange d’informations et d’expression des contre-pouvoirs qu’ils soient politiques, syndicaux, associatifs…

Suite à cette ordonnance, les modifications de règlement des marchés et les arrêtés municipaux ne cessent de se multiplier et menacent de s’étendre grâce à la jurisprudence.

C’est pourquoi, par-delà nos différences, nous demandons instamment une modification de la législation pour rendre caduque cette ordonnance contraire à la libre circulation des opinions et des informations et, par conséquent à l’idée même de démocratie, quelle qu’en soit notre conception.

Faute de quoi, toute poursuite abusive contre des distributeurs de tracts ou de pétitions sera dénoncée, portée devant le Conseil Constitutionnel et, si nécessaire, la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Nous appelons dans toutes les communes les populations à être vigilantes et à ne pas accepter cette confiscation du pouvoir de s’exprimer librement et de s’informer mutuellement.

 

Premiers signataires



Paul ARIÈS (rédac-chef de La vie est à nous ! Le Sarkophage), AUREL (dessinateur), Bernard BARTHUET (retraité, Parti de Gauche), Miguel BENASAYAG (philosophe, psychanalyse), BERTH (dessinateur), Fabrice BETIGNI (maraîcher bio, objecteur de croissance), BEZIAN (dessinateur), Marc BLONDEL (syndicaliste, libre-penseur), Jean-Jacques BOISLARROUSSIE (porte-parole des Alternatifs), Sébastien BOISTEL (journaliste au Ravi), Jean BOURDONCLE (formateur, animateur de médias d’information participatifs), Alain BOSCUS (historien), Carole BOUTET (professeur de philosophie), Jean-Pierre BOUYXOU (écrivain), Carlos BRITO (dessinateur), Jean-Marie BROHM (professeur émérite des Universités), Dany BRUET (animateur de cafés-citoyens), Michel CAMBON (dessinateur), Etienne CHOUARD (site du Plan C, pour une Constitution d’origine Citoyenne), Véronique CLARYSSE (professeur de philosophie, Front de Gauche), Pierre CONCIALDI (économiste, chroniqueur à Siné-Mensuel), Eric COQUEREL (secrétaire national du Parti de Gauche, Conseiller Régional Ile-de-France), Bernard COTTAZ-CORDIER (Bureau national du Parti de Gauche), Annick COUPÉ (porte-parole de l’Union syndicale Solidaires), Veronika DAAE (Les Alternatifs), Bernard DAUPHINÉ (Sud-Éducation-Solidaires, Front de Gauche), Michel DAVID (Comité national de la Confédération Paysanne), Benoit DELEPINE (comédien, cinéaste, citoyen grolandais), DELIGNE (dessinateur), Christian DEMEAUTIS (militant syndical, associatif et humaniste), Ana DUMITRESCU (réalisatrice), Alexandre DUMONT (militant de la Fédération Anarchiste), Jean-Michel EECKHOUTTE (fonctionnaire territorial, Parti Socialiste), Christian EYSCHEN (vice-président de La Libre Pensée), Gérard FABRE (co-animateur de l’AAEL et de l’Imprimerie 34), Anne-Marie FAUCON (Cinémas Utopia), FAUJOUR (dessinateur), Caryl FEREY (auteur), Délia FERNANDEZ (co-animatrice du mouvement des Indignés), Yann FIEVET (objecteur de croissance, président de Toulemondilaibio), Sandrine FIGUIÉ (conseillère municipale de Martigues, Front de Gauche), Gérard FILOCHE (Conseil National du Parti Socialiste), Roland FOISSAC (Vice-Président du Conseil Général du Tarn, PCF-FdG), Frédéric FONT (Conseil national de la Résistance Midi-Pyrénées), Véronique GALLAIS (socioéconomiste, Conseil Scientifique d’Attac), Nicole GARROUSTE (professeur de Lettres), Fred GAUTHERON (militant de la Fédération Anarchiste et de Sud Education), Susan GEORGE (écrivain), Farid GHEHIOUÈCHE (animateur du collectif Cannabis Sans Frontières), Sergio GHIRARDI (écrivain), Claire GROVER (conseillère EELV du 2ème arr. de Paris), Noel GODIN (entarteur), Cyril GONTIER (chanteur), Gunter GORHAN (co-créateur du mouvement des cafés-philo), Guillaume de GRACIA (Docteur en Anthropologie, Alternative Libertaire), Michel GROSSIN (libraire, Parti de Gauche), Maud GUENFOUD-YOULOUNTAS (chargée de production artistique), Philippe GUÉRINEAU (conseiller municipal de Castres, Front de Gauche), Christine GUMINSKI (Attac), Éric HAZAN (éditeur), Christine HUDIN (éditrice), Raoul Marc JENNAR (essayiste), JIHO (dessinateur), Éric JOUSSE (co-fondateur de netoyens.info), KACI (sculpteur), Hervé KEMPF (journaliste, écrivain), Laurent KLAJNBAUM (responsable national de la communication du PCF), Christian LABORDE (co-fondateur de netoyens.info), André LANGANEY (généticien), Bernard LANGLOIS (journaliste, fondateur de Politis), Marie LAPIERRE (viticultrice, chercheuse en Morgon), Hélène LE CACHEUX (Bureau national du Parti de Gauche), Dominique LESTRAT (éducateur retraité, militant de Fédération Anarchiste), Etienne LIEBIG (écrivain, chroniqueur), Vincent LUCAS (photographe, facteur d'images), Dimitri MAKRYGIANNIS (artisan, Front de Gauche), Nicolas MAIGNE (sociologue, écologiste), Michel MALACARNET (Cinémas Utopia), Xavier MARCHAND (enseignant, CGT, Front de Gauche), Stéphane MERCURIO (réalisatrice), Daniel MERMET (journaliste, producteur délégué à France Inter), Patrick MIGNARD (universitaire, écrivain), MINGA (informaticien, chansonnier), Gérard MORDILLAT (écrivain, cinéaste), René PAGÈS (Attac, Comité Palestine), Gustave PARKING (artiste très indépendant), François PECQUEUR (Le Point de Bascule, lieu culturel et citoyen à Marseille), Muriel PELCA (musicienne), Evelyne PERRIN (militante associative, Conseil Scientifique d’Attac), Serge PEY (écrivain, poète), Pascal POLISSET (instituteur, écrivain, Parti de Gauche), Jean-Bernard POUY (auteur Bakouninien), Fernando PUIG-ROSADO (dessinateur), Pierre RAHBI (philosophe, expert international en agro-écologie), Jean-Marc RAYNAUD (éditeur, écrivain), Jean-Jacques REBOUX (écrivain), Xavier RENOU (Les désobéissants), Benoist REY (cuisinier, écrivain libertaire), ROUSSO (dessinateur), Jean-Jacques RUE (animateur et chroniqueur cinéma), François RUFFIN (reporter), Philippe SAVALLE (membre de l’organisation du Rassemblement des Glières, CRHA), SINÉ (dessinateur, fondateur de Siné-Mensuel), Eric SIRVIN (animateur de café-philo), Michel SITBON (éditeur), Vicky SKOUMBI (rédac-chef de la revue grecque Alitheia), Alice TABART (metteur en scène), TIGNOUS (dessinateur), Michel TOZZI (universitaire, chercheur en didactique de la philosophie), Dominique TRICAUD (avocat), Aurélie TROUVÉ (coprésidente d’Attac), Serge UTGÉ-ROYO (chanteur), Gérard VALLEREY (militant libertaire), Christian VIALARET (réalisateur), Thierry VINCENT (journaliste), Yannis YOULOUNTAS (écrivain)

 

Pierre TARTAKOWSKY (président de la Ligue des Droits de l'Homme), Bernard STIEGLER (philosophe), Martine BILLARD (coprésidente du Parti de Gauche), François SIMON (Vice-Président du Conseil Régional Midi-Pyrénées, EELV), Christian SUNT (objecteur de croissance, écolo-libertaire), Serge QUADRUPPANI (écrivain, traducteur), LINDINGRE (dessinateur), Ivan MORANE (metteur-en-scène, comédien), Patrick BRAOUEZEC (Président de Paris Métropole et de la Fondation du Football, FASE-FdG), Michel HUSSON (économiste), Jacqueline FRAYSSE (Députée des Hauts-de-Seine, FASE-FdG), Jean-Paul BESSET (député Vert européen), Francis TUJAGUE (Maire et conseiller général PCF de Contes), Martine VAN WOERKENS (ethnologue), Roshdi RASHED (mathématicien et historien), Danielle SIMONNET (secrétaire nationale du Parti de Gauche), Céline MENESES (secrétaire internationale aux questions européennes du Parti de Gauche), Eric SARNER (écrivain, réalisateur), Jérôme GLEIZES (conseil national EELV), Jovan ZLIVAK (écrivain), Corinne MOREL-DARLEUX (secrétaire nationale du Parti de Gauche), Martine BOUDET (membre du Conseil Scientifique d'Attac), Jérôme VALLUY (sociologue), Sylvie BARBE (présidente du collectif CHEYEN), Marie-thérèse TAILLEFER (Association pour l'Art et l'Expression Libres, AAEL), Henri MALER (fondateur et co-animateur d'ACRIMED), Alain-gilles BASTIDE (auteur, photo-reporter, journaliste indépendant), Nicolas ROMÉAS (fondateur de la revue Cassandre/horschamp), Franck RAYNAL (Dessinateur), Geneviève AZAM (économiste, membre du Conseil Scientifique d'Attac), Michel LEPESANT (Mouvement des Objecteurs de Croissance, MOC), Françoise ALAMARTINE (bureau national d'EELV), Vanik BERBERIAN (président de l'association des maires ruraux de France, membre du MODEM), Claude KAISER (maire-adjoint de Ménil-La-Horgne, NPA), François DELAPIERRE (secrétaire national du Parti de Gauche), Christian PIERREL (porte-parole national du Parti Communiste des Ouvriers de France, PCOF), Yannick KERGOAT (réalisateur, ACRIMED), Gaby CHARROUX (député-maire de Martigues, PCF), Emilienne POUMIROL (députée de la 10° circ. de la Haute-Garonne, qui inclut Castanet et Revel deux communes concernées, Parti Socialiste), Linda GOURJADE (députée de la 3° circ. du Tarn, Parti Socialiste)...

(en cas de souci technique pour signer, merci de le signaler à : menacesurlagora(AT)netoyens.info
en mentionnant prénom, nom, qualité et email, pour que nous puissions vous enregistrer).

Signez la pétition ici

 

Commenter cet article

Henri 10/11/2012 18:58


très bon le dessin en haut de l'article! à diffuser lors des manifs


à+


Henri

caroleone 10/11/2012 18:45


Bonsoir Diablo,


 


ça y est c'est signé


On a plus le droit de rien dans cette société, à part payer et fermer se g.....comme disait mon père !!


Bises et bonne soirée


 


caro

Henri 10/11/2012 18:44


moi dans huit jours, je fais du tractage-porte à porte et dans ces moments là , faut pas trop me gonfler parce que c'est sérieux le militantisme. 


comme disait ma grand mère pendant la révolution culturelle: "la révolution n'est pas un diner de gala"


et dans mes vertes années quand nous tractions dans les rond points entre les poids lourds, c'est pareil , je crois que valait mieux pas nous chatouiller.


Je signe des deux mains


amitiés et vive la liberté de s'exprimer contre le capitalisme


à+


Henri


 

Serge des bois 10/11/2012 18:38


Encore une de signée !


A voir le nombre de pétitions que nous sommes amenés à signer ces derniers jours, on peut dire que les sujets de mécontentement ne manquent pas !     Pouvoir les exprimer sur la place
publique est une liberté qu'il n'est pas question de laisser remettre en cause.


Amitiés