Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

billet-jean-levy.jpg

Si nous le voulons, si toutes les forces qui se réclament du communisme se rassemblent dans le cadre des Assises, nous aurons créé l’évènement.

 

Pourquoi ?

 

Depuis près de quinze ans, le PCF a perdu la grande la majorité de ses  adhérents. Et notre peuple, ses repères. Au sein du Parti, demeurent de nombreux militants qui se battent pour une orientation de lutte de classe.

 

D’autres, au dehors,  ont ralliés des organisations,  groupes et collectifs animés par la même ambition : maintenir l’idée communiste.

 

Mais, il faut le reconnaître, les communistes sont en très grande majorité « dans la nature », dispersés, sans liens entre eux, privés d’espoir.

 

Cette situation permet au capital de régner sans partage. Avec la « fausse gauche » comme avec la vraie droite. Et depuis des décennies, la population voit son niveau de vie se réduire comme peau de chagrin. Ses droits acquis de haute lutte tout au long du dernier siècle sont battus en brèche, voire réduits à néant. L’indépendance de la France, la souveraineté de la nation  sont noyées dans les eaux saumâtres de l’Union européenne. La politique, conforme aux intérêts des milieux financiers et de la grande industrie, se décide à Bruxelles. Depuis plus de vingt ans, le Parlement a abdiqué ses droits. Et aujourd’hui, notre pays est sommé de s’aligner sur le modèle social allemand, qui ne connaît même pas de salaire minimum !

 

Face à cette situation, une force communiste doit naître et s’imposer comme le fer de lance de l’opposition populaire.

 

Certes, la division, l’éparpillement actuel des communistes ne permet pas d’avoir, dans l’immédiat,  l’objectif d’une organisation commune. Le souci de rassembler, y compris tous ceux qui se trouvent  « nulle part »,  exclut l’idée, qui dans le passé n’a pas fait recette,  d’un cartel d’organisations.

 

C’est pourquoi il faut rassembler dans la diversité.

 

D’abord, participer tous ensemble aux "Assises du Communisme".

 

Si celles-ci permettent à tous ceux « qui se sentent communistes », organisés ou pas, dans le PCF et hors du PCF, de se rencontrer, de débattre de ce tout qui nous unit, pour lutter ensemble sur des objectifs communs :

 

=> le combat quotidien contre la dictature du capital,

 

=>l’indépendance de la France et la souveraineté de la nation, (ce qui implique  la sortie de l’Union européenne et de l’euro),

 

=>la construction d’une autre société où les moyens de production et d’échange seront propriété collective du peuple.

 

Si les Assises permettent aux communistes de se retrouver pour mener ensemble les actions quotidiennes pour de tels objectifs, alors ces Assises constitueront un évènement politique dans notre pays, et même l’évènement politique majeur de la France de ces dernières années.

 

A nous d’en assure le succès

 

Jean Lévy sur son blog

 

assises2013

pour plus d'informations une adresse courriel

 

 

INSCRIVEZ-VOUS


Commenter cet article

cotty 22/05/2013 12:00


Jean Levy article remarquable! sans force organisée communiste pas d'alternative à la société capitaliste! Un désespoir effrayant une non espérance, une perte totale de ces repères pour
des millions d'humains! la fascisation s'accentue! alors il est grand temps d'agir à la base parmi les invisibles ceux et celles pour qui rien n'existerait. J'évoque la classe ouvrière qui est la
seule a vouloir transformer totalement cette société capitaliste avec ses alliés naturels. Salutations fraternelles communistes. Jean-Louis