Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

robinet

Communiqué du Syndicat CGT

de Véolia-Eau (banlieue de Paris)

Après un mouvement de grève de deux semaines, dont une avec le blocage des usines de Choisy-le- Roi, Méry-sur-Oise et Neuilly-sur-Marne, à l’initiative de la CGT rejointe par FO, les grévistes réunis le 22 novembre au matin en Assemblée Générale ont jugé majoritairement acceptable le protocole de fin de conflit répondant à nos revendications :

La poursuite des contrats de travail au sein de VEDIF (Véolia Eau d’Ile-de-France)

-Sur des bases analogues à celles des dispositions de l’article 2-5-2 de la Convention nationale des entreprises de distribution d’eau et d’assainissement, afin d’assurer au mieux la continuité des

emplois de tous les salariés affectés à l’exploitation du nouveau contrat de délégation du service

d’eau du SEDIF, chaque salarié recevra un courrier recommandé avec A/R l’informant de la

poursuite de son contrat de travail avec indication de son ancienneté au sein du Groupe, sa fonction, sa qualification et son affectation au 1er janvier 2011.

-Les salariés qui font l’objet d’un changement d’affectation du fait d’une évolution du poste

actuellement occupé, bénéficieront, en cas de refus de cette affectation, d’une deuxième proposition de poste conformément à l’article 2.5.2 de l’accord interentreprises. Cette faculté sera indiquée dans le courrier.

Sur le devenir des accords d’établissement au sein de VEDIF

-La Direction accepte de maintenir les accords d’établissement listés en l’état pour une durée

indéterminée, à l’exception des accords relatifs à l’astreinte pour une durée de 18 mois.

-Pour ce qui est des dispositions de carrières non automatiques existantes dans l’établissement, la

direction s’engage à :

- négocier à partir de janvier 2011 sur des dispositifs de progression professionnelle

- mettre en place une période de transition de 18 mois (incluant le 1er juillet 2012) pendant

laquelle les salariés raccordés pourront bénéficier des dispositions de carrières non

automatiques, comme dans le cadre des pratiques actuelles (sur proposition ou sauf

opposition de la hiérarchie et au choix de la Direction).

Sur les garanties apportées aux salariés qui ne rejoignent pas VEDIF

-Les dispositions spécifiques pour les personnels qui ne seront pas affectés à Veolia Eau d’Ile de

France – garanties en termes d’ancienneté, rémunération, statut, etc…et contreparties de la mobilité

– seront intégrées dans les projets d’accord en cours de négociation.

Sur l’astreinte au sein de VEDIF

- L’organisation et l’indemnisation liées à l’astreinte sont maintenues pour une durée de 18 mois (à compter du 1er janvier 2011) permettant de préciser l’organisation future et de mener des

négociations, qui démarreront au printemps 2011.

-Des postes sont, à moyen terme, non astreints. Pour les personnels qui seraient affectés, du fait de l’entreprise, sur des postes non astreints, la Direction s’engage à ne pas supprimer immédiatement les indemnisations correspondantes et à négocier un système d’extinction progressive de celles-ci.

Egalement, les Instances de Représentation du Personnel devraient être prolongées au-delà du 1er janvier : 1 CE, 3 CHSCT, DP intégrant les mandats des élus du personnel de la Banlieue de Paris et de la SADE.

Un salaire minimum d’embauche au sein de VEDIF devrait être comparable à celui actuel de la Banlieue de Paris, prenant en compte les conditions spécifiques de vie en Ile de France.

Négociation sur une prime de productivité au sein de VEDIF

Priorité d’embauche pour les CDD sur les postes à pourvoir.

Amiante : une réunion avec la Direction Nationale est prévue le 13 décembre 2010.

Reste un point majeur : la classification où, malgré le renforcement des prérogatives de la Commission de suivi des classifications, nous avons conscience que cela ne répond pas immédiatement aux demandes.

Mais vous pouvez compter sur la CGT pour vous aider dans vos démarches de demande d’un deuxième entretien et pour établir une lettre de contestation motivée. Ensemble, toutes catégories confondues, refusons une classification inférieure qui programme la déqualification de tous les métiers et de toutes les catégories professionnelles.

En ce qui concerne la restructuration liée au transfert à VEDIF le 1er janvier 2011, nous vous rappelons que nous attendons le jugement du TGI le 3 décembre, qui permettrait, en plus du respect des prérogatives de notre Comité, de continuer notre combat contre le découpage des compétences.

Il est clair que grâce à l’action des grévistes nous avons pu faire reculer la Direction qui croyait nous envoyer dans une coquille vide.

Nous avons osé lever la tête et réagir et ce mouvement solidaire inter catégoriel permettra de construire demain, notamment avec nos collègues de la SADE, une entreprise où le respect et la dignité seront incontournables. Nous remercions les salariés grévistes qui, par leur détermination, ont permis d’obtenir des soutiens en dehors de l’entreprise (élus, usagers, syndicats d’autres entreprises) et d’engager des centaines de micro-débats sur les questions de société, malgré la pluie et le froid.

FORTS DE CE SUCCES, NOUS VOUS APPELONS

A REJOINDRE LA CGT POUR RENFORCER NOS COMBATS DE DEMAIN !

Nanterre, le 22 novembre 2010

Commenter cet article