Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

M-PEP-nouveau

La décroissance est un concept politique, économique et social, né dans les années 70, qui refuse le consensus actuel selon lequel la croissance économique, qui désigne l’augmentation des biens et services produits par une économie sur une période donnée, est un bienfait. Sur les 10 points du programme des « décroissants », plusieurs peuvent être partagés avec le M’PEP. Mais d’un point de vue général, le M’PEP diverge très fortement avec les analyses et les propositions de « décroissance ».
 
(…)
 

 
Sommaire de l’étude du M’PEP :
 
I.- LES ORIGINES DE LA NOTION DE « DÉCROISSANCE »

A.- Le concept
B.- Les moyens
C.- Les acteurs
D.- Un programme politique

II.- POINTS D’ACCORD DU M’PEP AVEC LES DÉCROISSANTS

A.- La nécessité de changer de modèle économique
B.- La nécessité de redéfinir les indicateurs économiques
C.- Des points d’accords programmatiques

III.- FAIBLESSES, AMBIGUÏTÉS ET DANGERS DU CONCEPT DE DÉCROISSANCE

A.- Confusions sur le rôle de l’économie
1.- La décroissance ne met pas clairement en évidence les mécanismes politiques et économiques qui ont abouti à la situation actuelle
2.- L’opposition croissance/décroissance est un raccourci simplificateur
B.- Une absence de perspective politique crédible
1.- La question sociale est insuffisamment présente dans le concept de décroissance
2.- Une valorisation excessive des communautés traditionnelles du passé
3.- Une naturalisation des rapports sociaux
4.- Le repli sur des comportements individuels
5.- La stratégie du « mot-obus » conduit à l’isolement
C.- Une absence de sens pratique
1.- La simplicité volontaire comme choix de vie délibéré est réservée à une très petite minorité
2.- Une absence de modélisation et d’expérimentations

Commenter cet article

caroleone 06/11/2013 10:20


Bonjour Diablo,


 


Je suis bien d'accord avec l'analyse du Mpep au sujet de la décroissance même si pour moi, le système de l'autonomie est ce que je pense être la meilleure réponse à tous les problèmes sociaux et
environnementaux. Le côté noir qui parle. Je vire la décroissance et le système d'état et je me sens mieux quand je cultive mon petit jardin de simples.


J'avais été tentée au début de mon engagement au parti par cette forme politique d'engagement avec d'ex cadres du parti. Mais une approche marxiste à l'époque m'a permise d'en voir les
fondements, enfin, les brèches si tu veux. Etre assis sur des brèches ça fait mal aux fesses et c'est le cas pour les décroissants. Car déjà, rien que dans le nom tu as tout et son contraire.
Pour décroître il faut déjà avoir cru(t) et la masse populaire de nos concitoyens du monde ne sait pas encore ce que c'est que croître . Ils aimeraient bien en fait mais les politiques que nous
soutenons à l'insu de notre plein gré ne leur permettent pas.


Evidemment, avoir la conscience verte et de développement durable dans nos habitudes de vie, c'est bien et même nécessaire mais cela ne concerne qu'une minorité de personnes qui ont ,d'une, des
potentiels économiques, deux, un accès à des services et trois, une culture leur permettant de se forger tranquillement leur esprit et leur façon de penser ainsi que d'assumer leurs réflexions en
passant à certains actes en accord avec elles.


Voilà ce que j'en pense mon petit Diablo. bises de caro et bonne journée.

Michel LeDiablo 27/11/2013 21:50



Salut et fraternité merci pour ta visite


Bises de Diablo