Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

palestine1946-2006

Les autorités israéliennes ont déroulé le tapis rouge à Hollande qui vient de faire une visite de trois jours dans ce pays.




La veille de son voyage, la France par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait fait capoter les négociations multipartites entre l'Iran, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France. Ces négociations étaient le résultat de plusieurs mois de travail entre Américains, Iraniens et Union européenne, avec des avancées réelles. Un accord était possible... Faut-il rappeler que dans la région, seul Israël possède l’arme nucléaire, que l'Arabie saoudite a investi dans le programme nucléaire du Pakistan et compte bien en profiter.




Pour éloigner le danger nucléaire pour tous les peuples du monde il faut d’exiger la dénucléarisation partout dans le monde, y compris celle d’Israël. Hollande vient de faire le contraire.




La politique internationale du gouvernement Hollande répond aux injonctions des milieux d'affaires, des lobbies militaro-industriels, de la  pression de ses "alliés" qui poursuivent une politique militariste et de domination régionale comme Israël, le Qatar et l’Arabie Saoudite…    L’impérialisme étasunien multiplie les facteurs de crises et de conflits. La France doit changer sa politique extérieure fondée  sur les menaces et les interventions armées.




La défense des droits des Palestiniens  pèse bien peu face aux contrats signés avec le gouvernement israélien. François Hollande a mollement affirmé attendre « des gestes » sur la colonisation de la part d’Israël mais  il n’a même pas daigné  s’appuyer sur  la  directive contraignante adoptée par l’Union Européenne concernant les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est.    Le Président français peut-il ignorer que le ministère du logement israélien projette la construction de 20 000 logements dans les colonies de Cisjordanie ? Le budget de cette opération s’élève à 10 millions d’euros, selon le journal Haaretz qui révèle l’information.




Les opérations militaires israéliennes à Gaza, sous blocus israélien depuis 6 ans, s’accentuent. L'accrochage » frontalier de fin octobre est  l'incident le plus sérieux dans le territoire palestinien depuis l'opération « Pilier de Défense » de 2012 qui avait fait des centaines de victimes civiles. La population gazaouie est privée d'électricité, dont le  rétablissement dépend entièrement d'Israël. Du fait du conflit et du blocus, les conditions de vie des palestiniens ne cessent de se dégrader. Fortement touchée par le chômage, la quasi-totalité de la population vit sous le seuil de pauvreté, la malnutrition est très répandue parmi les enfants, leur état psychologique ne cesse de se dégrader, le nombre d’orphelins continue de s’allonger et un an après, les terres agricoles rasées au bulldozer par l’armée israélienne sont encore en l’état : surfaces agricoles rasées, arbres déracinés, serres détruites, circuits d’irrigation endommagés…



En « séparant » Gaza de la Cisjordanie, Israël veut empêcher la solution à deux États.




La politique du gouvernement de Benyamin Netanyahou organise la ségrégation en Israël et la déportation des populations bédouines, elle poursuit le développement d'implantations coloniales, en particulier à Jérusalem-Est dans le but de « détacher » Jérusalem de la Cisjordanie. La construction de 1 200 logements près de Jérusalem, le développement massif des « colonies » à cet endroit risque de couper la Cisjordanie en deux et de  compromettre toute  création d’un Etat  palestinien. Cette politique aggrave la spoliation des terres et des ressources naturelles à commencer par l'eau, elle cherche à étrangler la population palestinienne qui vit déjà dans une situation effroyable. Le seul accès avec l’Egypte se ferme et la population de la bande de Gaza se trouve dans une situation sanitaire et économique épouvantable. Voilà ce que Hollande aurait du dénoncer. Voilà ce qu’il n’a pas fait.




Quelle honte quand François Hollande demande aux Palestiniens de garantir le droit d’Israël à vivre en sécurité, et notamment à Mahmoud Abbas, de faire « des efforts » et de « faire preuve de réalisme sur tous les sujets.» !

Nous apportons tout  notre soutien à la campagne internationale de boycott des produits des colonies et pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens et de Marwan Barghouti, député palestinien et dirigeant de l'OLP.



Le peuple palestinien doit décider librement de son avenir dans un Etat indépendant.

Israël viole toutes les lois internationales depuis plus de 40 ans. Contrairement à ce que fait Hollande, la France doit rompre ses relations avec l’Etat d’Israël jusqu’à ce qu’il libère la Palestine. C’est ce que propose Communistes.



source: http://www.sitecommunistes.org/

Commenter cet article