Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

culture-intox.jpg

Une forme de Kulturkampf règne sur les ondes de France « Culture ».

La matinale de cette chaîne où chaque jour une propagande grossière, insistante, univoque, répugnante se déploie pour « l’économie de marché », comprendre la capitalisme, et son cortège de misère et de guerres, de destruction des hommes et de leur planète, est en passe de franchir une nouvelle étape de dangerosité dans l’abjection de son message idéologique.

 

Désormais sur tous les fronts c’est l’appel à la guerre impérialiste. Des invités triés sur le volet répètent comme des robots : « guerre, guerre, guerre » !

 

Sur Cuba ou sur le Venezuela, sur Gaza ou sur l’Ukraine, sur la Libye ou sur la Syrie, l’Irak, le Mali, l’Afrique orientale (Soudan, Somalie…) ou le Tibet un véritable tapis de bombes s’abat déjà sur les ondes et les malheureux auditeurs de cette chaîne, laquelle refuse d’ailleurs tout espace interactif à ses auditeurs. Tout résistant à l’ordre capitaliste est traité d’ennemi, de nouvel Hitler, et surtout, surtout, on utilise la menace et l’appel à la guerre. Qu’importe que l’une des « cibles » soit la Russie, seconde puissance nucléaire mondiale, avec toutes les conséquences exterminatrices qu’aurait une guerre nucléaire entre ce pays, encerclé par les USA et l’OTAN de la Baltique à l’Asie Centrale en passant par Kiev et par le Caucase, et l’alliance euro-atlantique en plein vertige expansionniste.

 

Ce jeudi matin 4 septembre 2014, les va-t-en-guerre de France-« culture », ont battu des records, mais il est vrai que chaque jour est pire que le précédent, la clique à l’œuvre, invités et journalistes ultralibéraux, voulaient du sang pour arrêter l’Attila-Poutine dont les hordes cannibales sont à nos portes : 4000 soldats de l’OTAN au pays Baltes ?  Mais il en faut 1000 fois plus! Il faut que ça saigne, que ça bombarde, que ça drône, que ça fusille ! Ces gens-là ne se souviennent-ils pas de la manière dont l’impérialisme venu de l’Ouest a fini à Stalingrad et à Koursk, et ne voient-ils pas comment finissent actuellement leurs protégés pronazis de Kiev, étrillés par les mineurs du Donbass ?

 

Le discours de guerre froide prépare la guerre chaude. En outre, il attise l’austérité chez nous et la casse du produire en France, comme on le voit avec le parjure de Hollande sur la vente des « Mistral » à la Russie (mais que ne ferait-on pas pour ramper devant le complexe militaro-industriel yankee !). Première victime collatérale, les ouvriers de Loire atlantique !
Il est temps, grand temps, de mettre la lutte pour la PAIX au centre des priorités du mouvement populaire. Car tout est lié. La politique austéritaire de régression sociale, l’extinction de l’industrie française, la mise à l’encan de la souveraineté du pays et de son peuple, la mort de la République, la construction de l’impérialiste, fascisante et belliciste UE atlantique et la politique interventionniste-impérialiste de la bande Hollande-Fabius-Valls-Sarkozy-BHL.

 

La liberté d’expression, le débat démocratique sont gravement menacés ou quasi inexistants à la télé comme sur les radios. Exigeons des médias le pluralisme ! Écrivez ! Intervenez ! Téléphonez aux rares émissions « interactives » du prétendu « service public » (sur France-Inter, « interactive » à partir de 8 h, « Le téléphone sonne » le soir) ! Envoyez des protestations par courriel, par lettre, ne vous résignez pas à la domination totalitaire des émules de BHL : la fascisation, ça se combat.

 

La fascisation, la marche aux guerres mondiales est en route mais ils ne passeront pas! Et disant cela, nous avons aussi le sentiment de défendre France-Culture contre ses indignes rédacteurs politiques. Faisons en sorte que cette chaîne, souvent remarquable, n’illustre pas le slogan « quand j’entends parler France-Culture, je sors mes B.52 »…

 

ARIS et FLORÉAL   

Le 4 septembre 2014

 

source : initiative communiste

 

Commenter cet article