Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

2013-fete-huma1

prcf-bandeau01

Malgré les conditions atmosphériques difficiles, la fête de l’Huma 2013 est un excellent crû pour le PRCF.

Alors que le gouvernement PS, aiguillonné par l’UMP et par l’Union Européenne, démolit les retraites par répartition et déshonore la France par son bellicisme fanfaron, alors que le PCF-PGE a officiellement abandonné la faucille et le marteau et qu’il se laisse en permanence « prendre de gauche » par ses « alliés » du PG, le PRCF affichait comme chaque année ses couleurs :

-pour l’indépendance nationale et le socialisme

-contre l’impérialisme, ennemi principal des peuples, y compris du peuple français

-pour les quatre sorties (euro, UE, OTAN, capitalisme) par la voie progressiste, dans la continuité du programme « Les jours heureux » du CNR, et à travers une seule et même dynamique conduisant à la rupture avec le capitalisme et à la révolution socialiste ;

 

Les temps forts de cette présence, outre la vente permanente du mensuel Initiative communiste, la diffusion de la revue théorique Etincelles et de diverses pétitions, la distribution d’un tract national trop vite épuisé, furent :

  • Le débat du samedi, en présence des intervenants suivants : Marie-Christine Burricand, conseillère générale de Vénissieux, pour le réseau « faire vivre le PCF », Jacques Nikonoff, porte-parole national du M’PEP, Gilbert Rodriguez, pour le Front syndical de classe, Jean-Luc Pujo, pour les Clubs penser la France, Georges Gastaud pour le PRCF. Pierre Pranchère, ancien FTPF, a été ovationné quand il a montré l’actualité du CNR et la nécessité de sortir de l’UE pour reconstruire, par la gauche, une alternative au broyeur mortel de l’UMP, du PS et du FN ; les divers intervenants ont ensuite suscité tour à tour les applaudissements des 130 personnes qui s’entassaient dans le stand et G. Gastaud a conclu les interventions par un discours montrant très clairement l’unité indivisible, dans les conditions actuelles, de la lutte pour le socialisme et de la rupture progressiste avec l’UE sur les très larges bases des principes du CNR. Le compte-rendu des interventions sera prochainement résumé dans IC ;
  • Le meeting internationaliste de dimanche a été également un grand succès ; présidé par Antoine Manessis, il a été dédié à nos grands camarades récemment décédés, Henri Alleg, président d’honneur du CISC, et Désiré Marle, membre du PRCF et fondateur du CISC. DE manière très émouvante, les représentants des PC de Cuba, du PADS (Algérie), du PC Brésilien, du PC du Danemark, ont fait passer le souffle de l’internationalisme prolétarien, du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et de la résistance à la guerre impérialiste. G. Gastaud a conclu, devant plus de 100 personnes enthousiastes, que la défense du peuple français contre l’UE, contre l’Union transatlantique et contre le grand capital « français » passait par la défaite des entreprises impérialistes des gouvernants français. Là encore, le résumé des interventions très applaudies de nos camarades étrangers, auxquels il faut ajouter le message de salutation des PC chilien et libanais, ainsi que celui du parti Sadi du Mali, sera présenté sur IC. A noter l’intervention à la tribune du camarade Jean Lévy, membre du collectif communiste Polex.

 

Par ailleurs, le stand du PRCF a accueilli les Républicains espagnols de Paris, qui ont organisé un débat sur le stand en présence d’une quarantaine de personnes et sous la direction de Pedro Garcia Bilbao; le PRCF, dont le secrétariat national compte trois descendants directs de combattants pour la République espagnole, a salué la lutte pour la République ; une chanteuse espagnole d’un grand talent, Lucia Socam, a conclu la rencontre devant un public conquis.

 

Le stand du PRCF accueillait aussi, comme chaque année, le Comité internationaliste pour la solidarité internationaliste, représenté par Madeleine Dupont, et le COURRIEL, association progressiste pour la résistance au tout-anglais.

 

 

Par ailleurs, le PRCF salue l’importante activité du stand des Assises pour le communisme, qui était mitoyen du stand PRCF. Pendant deux jours, les militants de Rouge vif (Francilien et Bouches-du-Rhône), le réseau faire vivre le PCF, la Gauche communiste, l’Action communiste normande, le PRCF (partie prenante des assises), le RCC, ont tenu des débats politiques de haute tenue dans un climat ouvert et très unitaire. Ils ont diffusé en masse l’appel de Gémenos pour sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN et marcher à la rupture avec le capitalisme.

 

 

Manifestement, un climat nouveau, plus propice au regroupement des communistes et au rassemblement des patriotes progressistes et antifascistes, se dessine dans le pays. Que tous les camarades qui, bénévolement, ont préparé et animé cette fête après avoir tant milité au printemps 2013, soient chaleureusement remerciés.

 

(Georges Gastaud et le secrétariat)

Commenter cet article