Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Hier [14 mai 2013] à Londres, le parti du Premier ministre David Cameron, divisé, a annoncé qu’il allait déposer un projet de loi sur l’organisation, avant la fin de l’année 2017, d’un référendum sur l’appartenance ou non à l’Union Européenne (UE).

 

 

Ce projet était absent du programme législatif pour l’année présenté le 8 mai. Il vise à éviter, mercredi, le vote symbolique prévu à la Chambre des Communes d’une motion regrettant cette absence. Motion déposée par des députés conservateurs – parti du Premier ministre Cameron –, inquiets du succès du parti UKIP (Pour l’Indépendance du Royaume Uni) aux récentes élections locales partielles.

 

 

Hier également, à Washington, David Cameron a obtenu le soutien des États-Unis et d’Obama à sa volonté de renégocier les conditions de la participation britannique à l’UE d’ici 2015, de son éventuelle réélection : « Nous voulons que l’UE fasse plus dans certains domaines, comme le marché intérieur, le numérique, l’énergie, le libre échange avec les États-Unis, le Japon, et d’autres parties du monde » avait expliqué en janvier à Berlin, son ministre des finances, Georges Osborne.

 

John Baron, député « eurosceptique », qui a déposé la motion aux Communes, pense que l’alliance des Libéraux-Démocrates (qui participent au gouvernement Cameron avec les conservateurs) et des Travaillistes ne permettra pas au projet de loi de passer.

 

Les travaillistes accusent David Cameron de céder à la « panique » et de « perdre le contrôle de son parti ».

Source POI

 

Commenter cet article